Vous êtes ici

Biodiversité : des mesures pour préserver et valoriser le patrimoine naturel

Mercredi 19 octobre, les élus départementaux, réunis en session, ont adopté plusieurs mesures pour préserver et valoriser la biodiversité et le patrimoine naturel, géologique et paysager du territoire haut-garonnais.

Après le classement en janvier dernier de la forêt de Buzet-sur-Tarn, premier espace naturel sensible du département, le Conseil départemental souhaite prolonger son action en encourageant les acteurs locaux, privés et publics, dans leurs projets de conservation et de mise en valeur des espaces naturels. La mobilisation d'un dispositif d'aides doté de 300 000 euros sera proposée à l'occasion de l'adoption du budget primitif pour l'année 2017.

Des aides seront ainsi accordées aux communes et aux groupements de communes s'engageant dans des actions de protection et de développement du patrimoine naturel présentant un intérêt écologique pour le territoire haut-garonnais. Ces aides, dont le taux pourra s'élever à 40%, 60% et jusqu'à 80%, viendront notamment soutenir les acquisitions foncières, la réalisation d'études et d'inventaires de la faune et de la flore, mais également les travaux d'entretien, de restauration et d'aménagement de sites... Elles pourront également concerner les travaux de restauration, d'aménagement et de gestion des milieux aquatiques et de leurs bassins versants, dans le but de favoriser un bon état des eaux et la libre circulation de la faune aquatique et des sédiments.

Le Conseil départemental renforcera également son soutien aux associations, fédérations et organismes de recherche qui participent activement à améliorer la connaissance du patrimoine naturel, géologique et paysager et à promouvoir les sites naturels du département.

Sur la photo, l'orchis lacté ou orchis couleur de lait (Neotinea lactea), une orchidée rare, protégée et très localisée en France. Elle fait l’objet de plusieurs statuts de protection au niveau européen, français et local. Cette orchidée se trouve principalement aux abords de l’agglomération toulousaine dans des secteurs où l’urbanisation est en forte croissance et l’agriculture en mutation. La photo a été prise à Fontenilles par Thierry Couranjou.

 

 

Page publiée le 17 octobre 2016 - vérifiée le 17 octobre 2016