Vous êtes ici

Blagnac : visite cantonale de Georges Méric

Le 2 décembre, le président du Département est allé à la rencontre des acteurs locaux du canton de Blagnac

Vendredi 2 décembre, le président du Conseil départemental Georges Méric, accompagné des conseillers départementaux Line Malric et Pascal Boureau, s'est rendu dans le canton de Blagnac, à la rencontre des acteurs locaux et des habitants qui font la richesse et la diversité du département de la Haute-Garonne.

La visite cantonale a commencé par le collège Germaine Tillion, qui accueillait 686 élèves à la rentrée 2016. Ses effectifs devraient progresser pour atteindre 800 élèves d'ici 2021. Son secteur de recrutement comprend les communes d'Aussonne, Daux et Merville.

En fin de matinée, une réunion avec les maires du canton a été organisée à la mairie d'Aussonne.

L'après-midi, le programme s'est poursuivi par la visite de la mairie et de la médiathèque de Mondonville. Ce nouvel ensemble, inauguré en avril 2016, accueille l'Hôtel de ville, une médiathèque et une salle d'animation. Le Conseil départemental a participé à la construction de ce bâtiment à hauteur de 609 000 euros sur un projet global de 2,7 millions d'euros.

L'essor de l'économie aéronautique a ensuite fait l'objet de la visite de l'entreprise familiale Prodem-Bonnans, à Cornebarrieu, laquelle produit des pièces pour l'avionneur Airbus, notamment des pièces de mât-réacteur.

Georges Méric a ensuite assisté à une cérémonie organisée au Musée Aéroscopia en l'honneur de Bernard Keller, maire de Blagnac, qui a été décoré par M. le Préfet de Région Occitanie des insignes d'officier dans l'Ordre national de la Légion d'Honneur et de la médaille de l'aéronautique.

L'inauguration du groupe scolaire Henri-Matisse et du centre multi-accueil "Le petit prince" de Beauzelle a clôturé la journée. Cette école, qui a ouvert en septembre 2016 dans l'éco-quartier Andromède, compte quatre classes maternelles et huit classes élémentaires. Le Conseil départemental a soutenu la réalisation de cette école à hauteur de 900 000 euros. 

En vidéo

La presse de formage de pièces de mât-réacteur pour l'Airbus A350, dans l'atelier de l'entreprise Prodem-Bonnans à Cornebarrieu

Page publiée le 02 décembre 2016 - vérifiée le 04 décembre 2016

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne