Vous êtes ici

Commémorations des 80 ans de l'exil des républicains espagnols

Jusqu’à l’été 2019, le Conseil départemental rend hommage aux combattants républicains espagnols qui ont fui la dictature de Franco en 1939. Pour saluer, 80 ans plus tard, leur engagement pour la démocratie, mais aussi leur apport culturel dans l’histoire contemporaine de la Haute-Garonne.

Soldat espagnol au Val d'Aran, 1939. Crédit photo : Germaine Chaumel/Fonds Martinez Chaumel  
 

1939. Le général Franco, soutenu par Hitler et Mussolini, impose une dictature en Espagne après trois années d’une guerre sanglante entre Républicains et fascistes. La chute du bastion républicain en Catalogne le 26 janvier 1939 précipite un exil massif des Républicains espagnols vers la France, par les Pyrénées.

On estime qu’un demi-million de réfugiés espagnols ont ainsi franchi la frontière : c’est ce qu’on appelle la « Retirada » pour « retraite » des troupes. « Près d’un quart d’entre eux sont venus s’installer dans la Ville rose, précise Juan Pedro de Basterrechea, directeur de l’Institut Cervantès à Toulouse. Ils sont arrivés avec presque rien, mais leur engagement pour la liberté et leur conscience politique très développée leur ont permis de s’intégrer. Beaucoup n’ont d’ailleurs gardé que la nationalité française. »

De nombreux intellectuels et artistes espagnols ont ainsi contribués à la construction de l’histoire de notre département. « L’impact dans la vie culturelle est très fort, notamment en raison de la création de la librairie des éditions espagnols à Toulouse dont le fond documentaire est immense », ajoute Juan Pedro de Basterrechea.

Une série d'événements et d'actions en Haute-Garonne pour rendre hommage aux républicains espagnols.

C’est pour rendre hommage au combat de ces républicains espagnols que le Conseil départemental organise, jusqu’à l’été, de nombreux évènements en Haute-Garonne.

 

Soirée commémorative du 8 février

Le premier temps fort se tient le 8 février prochain, à l’Hôtel du Département, pour une soirée à la fois commémorative et festive.

  • Première partie : conférence-débat, animée par Santiago Mendieta, avec Marie-Louise Roubaud, José Martinez Cobo, Geneviève Dreyfus-Armand (Historienne, Conservatrice générale des bibliothèques, Présidente du Centre d’études et de recherches sur les migrations ibériques (CERMI)) et Bruno Vargas (Historien, maître de conférences en civilisation espagnole au Centre universitaire Champollion (Albi) et membre de l’équipe CNRS-FRAMESPA (UT2J)). Regards croisés autour de l'héritage de ce combat et son impact aujourd'hui.



  • Seconde partie ; concert inédit  du chanteur et guitariste toulousain Vicente Pradal , avec ses enfants Paloma et Rafael

 

La soirée s'est terminée par un concert du chanteur espagnol engagé Paco Ibáñez.

 

Une programmation dédiée tout au long de l'année

Conférences, concerts, projections, expositions photographiques : l'histoire de l'exil républicain espagnol sera à l'honneur tout au long de l'année en Haute-Garonne. 

  • Le 20 février : en partenariat avec l'institut Cervantes, lecture de poèmes de Serge Peyet Chiara Mulaset projection du documentaire "Serge Pey et la boite aux lettres du cimetière", en présence du poète à l'Hôtel du département.
  • Jusqu'à juin : les archives départementales font un appel aux dons de documents témoignant de l'exil républicain (voir ci-dessous).
  • Mars/avril : Soirée en hommage aux internés du camp de Noé.
  • Été 2019 : une exposition photo issue de fonds des archives départementales sera installée aux Olivétains, à Saint-Bertrand de Comminges
  • 5 juillet  : ouverture du festival 31 notes d'été dédiée à la culture espagnole
  • 8 octobre : Soutien du Conseil départemental au colloque de l'université "De l'exil républicain à la transition démocratique : bilan historiographique"
  •  


Voir le programme sur le site Cultures Haute-Garonne

APPEL À COLLECTE

Jusqu’en juin, les Archives départementales se proposent de recueillir tout document écrit (tracts, journaux, documents personnels, etc.), iconographique (photos, affiches,etc.) ou audiovisuel (films amateurs, enregistrements sonores, etc.) témoignant de l’exil des républicains espagnols. Les documents seront numérisés, puis restitués à leurs propriétaires.

INFOS : Archives départementales de la Haute-Garonne.

« Commémorer l’anniversaire de l’exil des républicains espagnols est une évidence pour le Conseil départemental. Parce que nous partageons le combat et les valeurs de ces milliers de réfugiés qui ont été contraints de quitter leur pays en 1939 pour fuir la guerre civile. 80 ans plus tard, force est de constater que la Haute-Garonne est littéralement imprégnée de la culture espagnole. Elle fait partie de notre histoire, elle nous nourrit. Et c’est pour lui rendre hommage que nous proposons au public de nombreux événements, tout au long de cette année, autour de cet anniversaire. »

Anne BOYER, Vice-présidente en charge de la culture

Page publiée le 14 janvier 2019 - vérifiée le 09 février 2019

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne