Vous êtes ici

Comment imaginez-vous la Haute-Garonne de demain?

Les Haut-Garonnais ont la parole

Le Conseil départemental invite, depuis début juin, les Haut-Garonnais à imaginer leur territoire dans 10, 20 ou 30 ans. Sept ateliers ont été organisés dans tout le département jusqu'à début juillet. Hier à Ayguesvives près de cent personnes sont venues dessiner les futurs souhaitables pour la Haute-Garonne.

L'institution s'est engagée dans la démarche Haute-Garonne demain, afin de bâtir une vision globale de l’avenir du département, transversale à toutes les politiques territoriales. Pour ce faire, le Conseil départemental a opté pour une prospective participative, en impliquant activement les habitants. Chacun a dont été invité, dans un premier temps, à se rendre à l’un des rendez-vous organisés dans toute la Haute-Garonne, pour contribuer très concrètement au débat. Ces « ateliers territoriaux », en petits groupes, sont animés par l’agence Missions Publiques, qui pilote le regroupement des trois bureaux qui accompagnent la démarche Haute-Garonne demain. Judith Ferrando, co-directrice de l’agence, revient sur le principe de ces tables-rondes : « Il s’agit de présenter des enjeux complexes mais de manière simple et pédagogique, en encourageant les initiatives positives. »

Faire société ensemble

Cinq thèmes ont été abordés lors de ces rendez-vous, dans une ambiance positive et bienveillante : « vivre à la campagne, à la ville ou à la montagne demain », « à quoi ressembleront nos journées en Haute-Garonne demain ? », « comment réussir la transition écologique ? », « quels biens communs protéger ? » et « quelle invention pour faire société ensemble ? ».

L’ambition ? Co-construire, avec l’ensemble des forces vives du territoire, aussi bien les citoyens, que les agents du Conseil départemental ou les élus, une véritable « feuille de route » pour la Haute-Garonne qui vise à améliorer la qualité de vie et le vivre ensemble pour les prochaines années.

À l'automne, un temps de concertation aura lieu, accompagné d'un second cycle d'ateliers pour aller encore plus loin dans les échanges. Une plateforme numérique sera également dédiée à recueillir toutes les contributions des Haut-Garonnais.

 

Page publiée le 27 juin 2019 - vérifiée le 27 juin 2019