Vous êtes ici

Conférence-débat autour des 40 ans de la Constitution espagnole : le Conseil départemental et l'institut Cervantes accueillent Miquel Roca et Alfonso Guerra

Hôtel du département - Pavillon République

Jeudi 8 novembre à 18h30

Jeudi 8 novembre, à 18h30, dans le cadre des "Chemins de la République", le Conseil départemental et l'institut Cervantes organisent au Pavillon République, dans la cour de l'Hôtel du Département, une conférence-débat à l'occasion du 40ème anniversaire de la Constitution espagnole, intitulée "La Constitution qui changea l'Espagne", avec Miquel Roca et Alfonso Guerra, deux figures politiques espagnoles à l'origine de la rédaction de cette constitution historique.

Cette conférence sera animée par Marc Bassets, journaliste, correspondant du quotidien El Païs en France, en présence d'Anne Boyer, vice-présidente du Conseil départemental en charge de la Culture, Vincent Gibert, conseiller départemental en charge des "Chemins de la République", et de Juan-Pedro De Basterrechea Moreno, directeur de l'Institut Cervantes.

Ratifiée par le peuple le 6 décembre 1978, cette constitution a vu le jour dans un contexte politique et social nouveau pour l'Espagne, celui de la transition démocratique au sortir de quarante ans de dictature. Depuis 40 ans, cette loi fondamentale régit l'ensemble des institutions de l'État espagnol, ainsi que les droits et les devoirs de ses citoyens.

Miquel Roca est l'un des "7 pères" de la Constitution de 1978. Membre du Parlement et secrétaire général du parti Convergencia Democrática de Catalogne, il a été chargé de rédiger le projet de loi constitutionnelle. Tout au long de sa carrière politique il a été le témoin direct des principaux événements qui ont défini l'histoire récente de l'Espagne.

Alfonso Guerra a, lui, joué un rôle clé dans les négociations qui conduisirent au consensus final autour du texte de la Constitution. Vice-secrétaire général du Parti Socialiste Ouvrier Espagnole et vice-président du gouvernement, entre 1982 et 1991, il a participé directement avec Felipe González à une bonne partie des étapes politiques qui jalonnèrent la transition espagnole. Il est un témoin privilégié de la trajectoire politique espagnole de cette époque.

L'entrée en vigueur de la Constitution de 1978 a marqué la fin d'un modèle d'organisation territoriale centralisée et a établi un modèle structuré en Communautés Autonomes, faisant de l'Espagne l'un des pays les plus décentralisés d'Europe.

En février 2019, dans le cadre des "Chemins de la République", le Conseil départemental s'associera également au 80ème anniversaire de La Retirada, la retraite forcée de 500 000 réfugiés républicains espagnols en février 1939 dans le Sud de la France, pour échapper au régime franquiste.

"En ces périodes de perte de repères, notre priorité est double : replacer l'humain au coeur de nos projets et faire vivre la République sur l'ensemble du territoire. C'est pour cette raison que le Conseil départemental, au travers des "Chemins de la République", invite tous les habitants à échanger et débattre sur les principes fondateurs de la République et de la laïcité", souligne Georges Méric.

La presse est conviée.
---
Informations pratiques
18h : Accueil du public
18h30 : Mot d'accueil
18h45 : Conférence-débat
19h30 : Échange avec le public
21h : Fin
Hôtel du Département, Pavillon République, 1 bd de la Marquette, Toulouse
La conférence sera suivie d'un cocktail. Inscription souhaitée sur http://cd31.net/40ans

Page publiée le 05 novembre 2018 - vérifiée le 05 novembre 2018