Des collégiens apprentis écrivains reçus au Département

Dans le cadre du Parcours laïque et citoyen, 73 élèves issus de cinq collèges ont participé cette année à l’écriture de romans collectifs

Mercredi 31 mai, le Conseil départemental accueillait pour la première fois le Salon du livre des collégiens. Dans le cadre du Parcours laïque et citoyen, 73 élèves issus de cinq collèges de la Haute-Garonne ont participé cette année à l’écriture de romans collectifs, regroupés dans le recueil intitulé Et si ?. Ils ont présenté le fruit de leur travail au Département, sous le regard de leur famille, leurs enseignants ainsi que des écrivains professionnels qui les ont accompagnés dans cette aventure.

Quand leur professeur de français leur a parlé d’écrire un livre, tous n’y ont pas cru. Et beaucoup, parmi les collégiens de Haute-Garonne participant aux ateliers d’écriture prévues par le Parcours laïque et citoyen, pensaient ne jamais y arriver. Pourtant, Et si ? a aujourd’hui tout d’un vrai livre, reflet du vécu et des valeurs de jeunes adolescents. Fort du soutien d’écrivains confirmés, de l’association toulousaine Réparer le langage, je peux et du Conseil départemental, les collégiens racontent avec sensibilité les peurs et préoccupations de personnages à leur image. « Cela m’a permis de développer mon imagination et mettre des mots sur ce que je ressens tous les jours », explique Sofiane, élève de 6ème au collège Forain-François Verdier, à Léguevin. Tantôt réfugiés syriens, poètes japonais ou enquêteurs en herbe, tous leurs protagonistes ont en commun le goût de la solidarité, du dépassement de soi et de la responsabilité.

Construire des adultes de demain

Lors du Salon du livre des collégiens, accueillis pour la première fois au Conseil départemental le 31 mai dernier, les apprentis écrivains ont commenté, lors de tables rondes, les étapes qui les ont conduits à la production de ce premier ouvrage. Tous se sont ensuite prêtés au jeu des dédicaces, pour le plus grand plaisir de leurs premiers fans venus en nombre pour les applaudir : leurs parents ! « Au-delà de l’écriture, ce projet a permis à certains élèves d’améliorer leur confiance en eux et ainsi mieux les préparer à devenir des adultes de demain », indique Nathalie Quentin, professeur au collège Clémence Isaure, à Toulouse.

Un projet collaboratif où les jeunes sont acteurs

Vincent Gibert, conseiller départemental en charge de ce projet, salue l’originalité et la qualité de cette action qui s’inscrit par ailleurs pleinement dans les valeurs véhiculées par le Parcours laïque et citoyen. « Il ne s’agit pas là d’un projet descendant, où les adultes viennent avec leur vérité et où les enfants sont passifs, mais bien d’un projet collaboratif », explique l’élu qui se félicite par ailleurs du succès du Parcours laïque et citoyen. « C’est une démarche unique en France, qui a permis dès cette année à plus de 870 classes de 4ème et 3ème de participer à l’un des 148 projets proposés ». Le dispositif sera étendu l’an prochain à l’ensemble des collégiens du département.

En vidéo

Page publiée le 01 juin 2017 - vérifiée le 01 juin 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne