Vous êtes ici

Egalité femmes-hommes

Restitution des résultats du questionnaire aux agents départementaux

 

Du 4 au 22 décembre, le Conseil départemental a invité son personnel à répondre à un questionnaire sur l’égalité femmes-hommes au sein de l’administration afin d’aiguiller sa politique de ressources humaines vers davantage d’égalité professionnelle.

Plus de 1000 personnes ont répondu à cette enquête qui abordait des sujets très variés : recrutement, accès à la formation professionnelle, temps de travail, promotion, conditions de travail, rémunération, articulation entre activité professionnelle et vie personnelle, lutte contre les stéréotypes, mais aussi lutte contre le harcèlement sexuel et les violences.

D’une manière générale, les résultats de ce questionnaire font apparaître que 81% des agents estiment que les femmes et les hommes sont considérés de la même manière au sein du Conseil départemental, et 78% trouvent que l’administration prend toutes les mesures nécessaires pour lutter contre toute forme de discrimination.

Les chiffres clés de cette enquête :
91% des personnes interrogées considèrent que les conditions de travail au Conseil départementales sont identiques pour les femmes et pour les hommes.
82% estiment qu’il n’y a pas de différence de rémunération entre les femmes et les hommes.
74% remarquent que les femmes et les hommes bénéficient des mêmes opportunités professionnelles de promotion.
94% constatent que les femmes et les hommes bénéficient de la même manière à la formation au cours de leur carrière.

Par ailleurs, l’articulation entre la vie privée et professionnelle est l’un des enjeux majeurs de l’égalité professionnelle, selon 97% des répondants. A ce sujet, les dispositifs d’organisation du temps de travail mis en place au sein du Conseil départemental sont considérés comme satisfaisants par 86% des agents interrogés.

Enfin, il apparait dans cette enquête que la question du harcèlement sexuel est perçue comme un sujet prioritaire pour favoriser l’égalité femmes-hommes. Or, 69 % des personnes interrogés estiment que le Département lutte efficacement contre cette problématique.

Les résultats de ce questionnaire viendront nourrir le plan d’actions départemental pour l’égalité femmes-hommes 2019-2021.
Les élus départementaux réunis en session mardi 27 mars ont voté les grands objectifs de ce plan d’actions :

- engager la collectivité dans un véritable partenariat avec les actrices et acteurs de l’égalité femmes-hommes de notre territoire afin que le Département devienne un "diffuseur d’égalité",
- produire et d’analyser des données genrées, qui permettront de mieux appréhender les inégalités femmes-hommes et d’orienter les politiques départementales,
- communiquer sans véhiculer des stéréotypes de genre,
- sensibiliser et mobiliser l’ensemble de l’administration, du personnel mais également des élu-e-s, à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Depuis 2015, le Département s’est saisi de cet enjeu de société majeur, en créant une délégation en charge de l’égalité femmes-hommes, puis en signant le 8 mars 2016 la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, et en recrutant en janvier 2017 une cheffe de projet chargé de coordonner et de mettre en œuvre la politique départementale à ce sujet. La volonté du Département est de considérer l’égalité femmes-hommes de manière transversale en intégrant cet enjeu dans l’ensemble de ses champs d’action.


 

Service de presse

1, boulevard de la Marquette
31090 Toulouse cedex 9

cecile.van-de-kreeke@cd31.fr
tél. 05 34 33 33 72 / 06 24 66 05 30
 
amelie.phillipson@cd31.fr
tél. 05 34 33 30 65 / 06 38 61 49 54
 
coralie.bombail@cd31.fr
tél. 05 34 33 30 32 / 06 74 93 45 44
 
ariane.melazzini@cd31.fr
tél. 05 34 33 31 04

Page publiée le 27 mars 2018 - vérifiée le 27 mars 2018