Vous êtes ici

En avant vers les mobilités douces !

Se déplacer autrement

Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité 2019, le Conseil départemental propose dimanche 22 septembre une balade inaugurale de la piste cyclable entre Salies-du-Salat et Roquefort-sur-Garonne et poursuit l’inauguration de plusieurs aires de covoiturage.

Dimanche 22 septembre, la nouvelle piste cyclable entre Salies-du-Salat et Roquefort-sur-Garonne sera inaugurée par Jean-Michel Fabre, vice-président en charge du Développement durable et Julien Klotz, président de la commission Développement durable. Une balade permettra ensuite aux aficionados de la petite reine de (re)découvrir le patrimoine naturel local d’un territoire irrigué par le Salat, tout en empruntant la nouvelle piste cyclable de la vallée du Salat, puis une partie du parcours cyclable de la Garonne TransGarona.

La sortie vélo, ouverte à tous traversera Salies du Salat, Mazères du Salat, Roquefort sur Garonne, Montsaunès et Saint Martory pour rejoindre Salies du Salat. Une pause gourmande à proximité de la prise d’eau du canal de Saint-Martory est prévue autour d’une dégustation de produits locaux. Le SMEA exposera par ailleurs à cette occasion les fonctions et l’histoire du canal à cette occasion. Inscription obligatoire pour participer à cette sortie !

Une piste cyclable, piétonne et adaptée aux personnes à mobilité réduite

Les travaux sous maîtrise d’ouvrage du Conseil départemental ont consisté en la réalisation d’une chaussée sur l’ancienne voie ferrée Boussens - Saint-Girons et d’aménagements adjacents. Ce cheminement s’inscrit dans le schéma directeur d’aménagement cyclable de la Haute Garonne et s’intègre au projet de Véloroute Piémont Pyrénéen V81, lui-même connecté au projet transfrontalier Trans-Garona. Le Conseil départemental, a financé entièrement ces travaux pour un montant de 1,4 million d’euros.

Environ 8 km de piste (sur une largeur de 3 mètres) permettront la pratique du vélo à double sens (mobilité douce pour les trajets domestiques) et pourra être utilisée par les piétons et les personnes à mobilité réduite. Celui-ci comportera une signalisation et des aménagements de sécurité adaptés, notamment aux croisements des différentes voies publiques rencontrées.

Coup d'accélérateur sur le covoiturage

Les covoitureurs peuvent désormais se retrouver sur l'aire de covoiturage de Garidech (au niveau de l'échangeur A68)

 

Afin de limiter l’utilisation de la voiture individuelle, le Département a lancé en 2018 un programme d’aménagement d’aires de covoiturage sur le territoire qui prévoit :

  • 780 places pour un budget de 2,7 millions d’euros
  • Au total, 25 aires d’ici la fin de l’année 2019

L'objectif ? Encourager la pratique du covoiturage dans une agglomération qui connaît un haut niveau de saturation routière.

À l’occasion de la semaine de la mobilité, les conseillers départementaux ont inauguré les nouvelles aires de covoiturages de leurs cantons sur les communes de Garidech, Martres-Tolosane, Montsaunès et Fontenilles. Jusqu’à début octobre les aires de Saint-Léon, Ayguesvives, Lafitte-Vigordane et Mauzac seront à leur tour inaugurées.
 

Page publiée le 18 septembre 2019 - vérifiée le 18 septembre 2019