Vous êtes ici

Fêtes de fin d'année : attention sur les routes !

Bien réveillonner, c'est aussi bien rentrer

Chaque année au moment des fêtes, trop d'accidents graves voire mortels ont encore lieu, parce que certains ont associés alcool et conduite en retour de soirée. Pourtant les soirs de réveillon, les solutions sont nombreuses pour rentrer sain et sauf!

Les chiffres de la sécurité routière en Haute-Garonne sont plutot encourageants, avec -20% de morts au volant chaque année entre 2010 et 2017. Pourtant la vigileance est toujours de rigeur avec plus de 50 morts sur les routes pour la seule année 2017, soit 4% de plus qu'en 2016. À noter que 32% des accidents sont dûs à un taux d'alcoolémie positif d'un conducteur.

À quelques jours des fêtes de fin d'année, les préparatifs commencent dans toutes les maisons. De belles réjouissances en perspectives mais également un danger potentiel, car les fêtes de noel et du jour de l'an génèrent chaque année un pic d'accidents routiers. Pourtant pour améliorer la sécurité de tous et faire baisser drastiquement le nombre de morts sur les routes, rien de plus simple, il suffit d'anticiper afin de pouvoir s'organiser au moment de rentrer. Et pour ceci, à chacun sa solution :

-Désigner un sam

-Rentrer en transports en commun ou en taxi

-Opter pour le covoiturage

-Dormir sur place
 

Pour sensibiliser le grand public et particulièrement les jeunes à adopter les bons réflexes, les associations Prévention Routière et Attitude Prévention lancent leur campagne 2018 « #Bienrentrer ».

Encore peu de "villes prudentes" en Haute-Garonne

L'association Prévention routière a également lancé sa seconde édition du label "ville prudente". Ce label récompense les communes qui developpent une politique acive de prevention outière, afin d'améliorer la sécurité et la qualité de vie de leurs habitants. Parmis les 134 premières communes labellisées, dans le département de la Haute-Garonne, seule la ville de Toulouse a été primée, de deux "coeurs" sur cinq pour ses actions de prévention. Sur les cinq niveaux de labellisation possibles, près de 7 labelisés sur 10 atteignent le premier niveau avec 1 coeur ; un quart recoivent 2 coeurs, 6% ont reçu 3 coeurs et 2%, quatre coeurs. 

La réédition du label a également été l'occasion pour l'association de partager les résultats d'une enquête de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) sur les Français et la sécurité routière dans leur ville. Lors de cette enquête, seuls 32% des sondés pensent que l'objectif "zéro tué ou blessé" est atteignable : un chiffre qui ne cesse de baisser depuis 2015. Les séniors et les habitants du sud-ouest sont par ailleurs les plus septiques sur le sujet! Pourtant la plupart souhaitent que la sécurité routière soit au coeur de la politique de leur ville, avec 73% des sondés favorables à engager des démarches pour que leur lieu d'habitation devienne "ville prudente". 

L'association de Prévention routière aux côtés des collectivités locales

Suite au succès de la première édition, l'association prévention routière et ses partenaires ont ouvert la seconde édition du label pour l'année 2019. Pour s'inscrire et faire baisser le taux d'accident de sa commune, rendez-vous jusqu'au 30 avril 2019 sur villeprudente.fr. Le site intègre également un outil permettant aux élus de cibler les besoins de leur commune en matière de sécurité routière. 

Grâce à son réseau départemental, l'association de Prévention routière travaille aux côtés des collectivités territoriales. Les partenariats engagés pemettent notamment de mettre sur pied des actions de sensibilisation auprès des établissements scolaires. 

 

Page publiée le 20 décembre 2018 - vérifiée le 20 décembre 2018