Vous êtes ici

"Garantir à tous le même pouvoir de vivre"

Rentrée politique

La traditionnelle conférence de presse de la rentrée politique a été l'occasion pour Georges Méric, président du Conseil départemental et les élus départementaux d'annoncer les axes de travail en cours et les nouveautés à venir.

"Nous avons décidé dans le cadre de nos politiques volontaristes de garantir à tous le même pouvoir de vivre", expliquait Sébastien Vincini, rapporteur du budget lors de la rentrée politique du Département. Une priorité donnée au pouvoir d'achat annoncée des le début du mandat et qui s'exprime par plusieurs mesures :

  • pour la 5ème année consécutive le Département n'augmente pas les impôts
  • des aides à la restauration scolaire pour les collégiens
  • les transports scolaires gratuits
  • un accès à la culture favorisé sur tout le territoire
  • un pret à taux 0 pour les demandeurs d'emploi qui souhaitent monter leur entreprise via le dispositif CréADE31
  • des aides pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ou en situation de handicap

A noter que comme à chaque rentrée, le Département à distribué quelque 17000 dictionnaires aux élèves de 6eme

Un réseau de 40 points d'accueil du public sur toute la Haute-Garonne

Le Département est par ailleurs garant de l'équité territoriale sur un territoire haut-garonnais marqué par de fortes disparités, entre une métropole, des zones périurbaines, rurales et de montagne. Il oeuvre donc au quotidien à soutenir toutes les communes afin que les Haut-Garonnais disposent d'un confort quotidien identique : 

Afin d'améliorer l'accès aux services publics, le Département créé notamment un dispositif complémentaire aux Maisons France Service lancées par l'État en septembre 2019. D'ici 2020 : un réseau de 40 points d'accueil sera déployé pour répondre aux plus près aux besoins des habitants.

"Les citoyens nous donnent le pouvoir d'agir"

Le Département s'est engagé dans une grande démarche de démocratie participative afin d'intégrer la population dans ses politiques publiques. 350 réunions sur plusieurs thèmes ont ainsi été organisées pour inviter les Haut-Garonnais à s'impliquer dans les décisions prises. "Depuis 4 ans nous avons mis en place un ensemble de dispositifs de démarches de démocratie de proximité", rapporte Maryse Vézat Baronia, chargée du Développement territorial, de l'aménagement du territoire et du tourisme, "ce n'est pas une couche de peinture alibi ou tendance, c'est un reflexe qui irrigue aujourd'hui nos démarches et nos politiques publiques".

Une concertation jeunesse a notamment permis de faire naitre un reflexe jeunesse qui apparait desormais dans toutes les politiques publiques départementales.

Côté culture, suite à une concertation qui a mobilisé près de 4000 citoyens et acteurs culturels pendant 8 mois, un projet culturel commun est né pour 2018-2020. 

En 2016, le Département a lancé les "Projets sociaux de territoire" ou PST qui consistent à mener des concertations dans les différents bassins de vie Haut-Garonnais spécifiques aux problématiques rencontrées : "Les citoyens nous donnent le pouvoir d'agir, il s'agit maintenant de mettre en oeuvre sur le terrain ce qui a été décidé", explique Marie-Claude Farcy, conseillère départementale ajoutant qu'un "PST pourrait tout aussi bien signifier Proximité Solidarité Territoire"

A propos de la transition écologique : "il ne faut pas attendre, il faut agir dans tous les domaines"

Cette année le Département a lancé une nouvelle concertation en partenariat avec l'Etat , la région Occitanie et les Départements voisins afin de travailler à assurer une gestion concertée et durable de l'eau en Garonne amont. Car la lutte contre le changement climatique et pour la transition écologique est une autre urgence d'agir, comme l'explique Jean-Michel Fabre, vice-président en charge du developpement durable et du plan climat : "Il ne faut pas attendre, il faut agir dans tous les domaines, il faut impérativement changer notre manière de consommer les ressources naturelles et de nous déplacer"

Un plan environnement en 41 actions a pour objectif de proposer des solutions opérationnelles à l'échelle de la Haute-Garonne. Le développement des modes de transport doux en est un axe fort, avec notamment le projet de REVe ou Réseaux express velo, sur 5 axes structurants, soit 42 km au total pour relier les bassins de vie du Muretain du Sicoval, et de la Save-au-touch au centre-ville de Toulouse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Page publiée le 20 septembre 2019 - vérifiée le 20 septembre 2019