Vous êtes ici

Grande Matinale des Travaux Publics

Georges Méric : "Avec plus de 200 M€ par an d'investissements, le Département soutient l'activité économique qui bénéficie à 71 % aux entreprises haut-garonnaises"

Mardi 9 octobre, le président du Conseil départemental Georges Méric a participé à la Grande Matinale des Travaux Publics organisée par la Fédération Régionale des Travaux Publics à l'Espace Cobalt à Toulouse.
Invité à la table ronde "compétitivité des territoires et qualité de vie : les collectivités en actions", Georges Méric a rappelé la mission du Département de veiller à maintenir les équilibres et à assurer une solidarité départementale sur un territoire présentant de fortes disparités entre une Métropole toulousaine très attractive et des territoires périurbains, ruraux ou de montagne qui doivent être accompagnés dans leur développement.

Depuis 3 ans, le Conseil départemental n'a cessé d'augmenter ses capacités d'investissement, à fiscalité constante. Entre 2016 et 2021, il aura ainsi investi plus d'un milliard d'euros sur son territoire, dont 205 M€ en 2018.

Parmi les grandes priorités, le déploiement du réseau public très haut débit est un véritable enjeu pour réduire la fracture numérique et favoriser la compétitivité et le développement des territoires. Sur les zones périurbaines et rurales, ce sont plus de 500 M€ qui seront investis sur 4 ans (au lieu de 15 ans initialement), en partenariat avec la Région, l'Etat et l'Europe.

Face à l'urgence du réchauffement climatique, le président du Conseil départemental a souligné l'enjeu de l'approvisionnement et de la qualité des eaux, d'où la nécessité d'accompagner les investissements en assainissement collectif et eau potable. En 2018, le Conseil départemental a ainsi soutenu les communes et les intercommunalités de Haute-Garonne dans leurs investissements en assainissement collectif et eau potable à hauteur de 5 M€.

Le Conseil départemental a par ailleurs lancé un Plan Pluriannuel d'Investissements pour la voirie départementale à hauteur de 45 M€ d'ici à 2021. 11,2 M€ ont été programmés en 2017, notamment pour poursuivre les travaux de reconstruction du pont de Lapadé à Luchon, un tronçon de la déviation de Saint-Lys ou encore l'amélioration de giratoires sur la RD 916 et RD 57 à Escalquens.

En 2017, au total ce sont 65,22 M€ qui ont été engagés pour améliorer et moderniser le réseau routier départemental, dont 16,7 M€ pour les voiries communales via l'aide aux communes.
Enfin, 6,7 M€ seront également consacrés au Contrat de Plan Etat-Région pour poursuivre la déviation de Saint Béat, la mise en 2 x 3 voies du périphérique Sud de Toulouse (section Lespinet-Rangueil) avec la réalisation de murs antibruit et l'achèvement des travaux de l'échangeur de Borderouge à Toulouse.

Dans le cadre de l'accord de coopération engagé avec Toulouse Métropole, le Conseil départemental avance par ailleurs vers des partenariats intelligents sur de grands dossiers structurants comme un pont sur la Garonne au nord de Toulouse, la voie du canal de Saint-Martory ou encore le boulevard Eisenhower sur l'A 64.

"Pour le Conseil départemental, soutenir l'investissement, c'est soutenir l'emploi" a conclu Georges Méric. "Avec plus de 200 M€ par an d'investissements, nos grands chantiers soutiennent l'activité économique au travers d'une commande publique qui bénéficie, grâce à la mise en place de notre charte, à 71 % aux entreprises haut-garonnaises et à 82% des entreprises de la Région Occitanie".

Page publiée le 09 octobre 2018 - vérifiée le 09 octobre 2018