Vous êtes ici

Intempérie : le Conseil départemental et la MSA se concertent pour être aux côté des agriculteurs

Dans le cadre de la prise en compte de la situation difficile de certains agriculteurs, le président du Conseil départemental, Georges Méric, et le président de la MSA Midi-Pyrénées Sud, Daniel Gesta, se sont rencontrés le 4 octobre, pour nouer un nouveau partenariat à travers une convention.

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne a décidé le 16 octobre dernier, en Assemblée Départementale, une enveloppe de 500 000 € pour les agriculteurs les plus fragilisés impactés par les intempéries. Ce soutien voté prend la forme d’une aide exceptionnelle de 500 euros par exploitation impactée par les intempéries, sous conditions de revenus.

Les conseillers agro-environnement sont mobilisés, à votre écoute et vous aident à pour monter le dossier de demande.

Dans le cadre de la prise en compte de la situation difficile de certains agriculteurs, le président du Conseil départemental, Georges Méric, et le président de la MSA Midi-Pyrénées Sud, Daniel GESTA, se sont rencontrés le 4 octobre, pour nouer un nouveau partenariat.

Le Conseil départemental et la MSA agissent en complémentarité pour venir en aide au même public en difficultés :

  • 721 000 € d’échéanciers de paiement accordés auxquels s’ajoutent 207 000 € de prises en charge de cotisations sociales MSA pour les agriculteurs haut-garonnais.
  • et l’aide exceptionnelle de 500 000 € du Conseil départemental.

Les deux aides, distinctes et complémentaires, visent à aider les agriculteurs à passer ce cap difficile.  De même, l’aide au répit mise en place par la MSA en 2017 a été reconduite en 2018 ; les assistantes sociales de la MSA sont fortement mobilisées sur cette action. Un guide d’accompagnement en ligne a été créé : PASS’AGRI MSA.

De plus, les deux organismes vont mettre en synergie la force de leurs réseaux, afin de communiquer au plus grand nombre d’agriculteurs. Le but commun est qu’aucun agriculteur ne soit oublié.

À moyen terme, une collaboration plus poussée est en cours de réflexion : action des assistantes sociales MSA/Conseil départemental, développement du dispositif Agri-Ecoute.

 

Page publiée le 11 décembre 2018 - vérifiée le 11 décembre 2018