Vous êtes ici

Journée internationale des droits de l'enfant

Signature de la charte de l'Observatoire départemental de la protection de l'enfance

Mardi 20 novembre

A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, Georges Méric signera, mardi 20 novembre à 16h30, la Charte de fonctionnement de l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance, avec l’ensemble des acteurs institutionnels, professionnels et associatifs de la protection de l’enfance en Haute-Garonne.

Pilote de la protection de l’enfance sur le territoire haut-garonnais, le Conseil départemental décide, avec cette charte, de faire de l’Observatoire l’instance stratégique de pilotage de la protection de l’enfance dans le Département qui coordonnera l’action de tous les partenaires concernés.

L’Observatoire départemental de la protection de l’enfance a pour objectif d’améliorer la connaissance des mineurs et jeunes majeurs bénéficiant d’une mesure de protection de l’enfance, et ainsi d’améliorer les dispositifs publics existants.
Pour cela, cet Observatoire est chargé de recueillir et d’analyser les données relatives à la protection de l’enfance sur le territoire et d’émettre des avis et propositions sur les politiques menées dans ce champ d’action.
Il établira également des statistiques qui seront portées à la connaissance de l'Assemblée départementale et transmises aux représentants de l'Etat et de l'autorité judiciaire.
L’ensemble des données transmises à l’observatoire pour traitement, analyse, et diffusion, sont anonymisées.

Par ailleurs, le Conseil départemental accueille deux événements avec les professionnels de la protection de l’enfance, à l’occasion de cette Journée internationale :

- Le Colloque interprofessionnel sur les violences intra-familiales est organisé mardi 20 novembre, par le Département en tant que chef de file de la protection de l’enfance. Ce rendez-vous abordera avec les professionnels des secteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux trois thématiques : le syndrome du bébé secoué, les enfants exposés aux violences conjugales et l’inceste.

- Les Journées nationales 2018 du réseau "Jeunes en errance" se dérouleront à l’Hôtel du Département du 20 au 22 novembre. Ce réseau regroupe l’ensemble des acteurs qui sont en contact avec des jeunes en situation d’exclusion sociale (les services départementaux de l’aide sociale à l’enfance, les Centres d’hébergement et de réinsertion sociale, les services de médiation de rue, la police municipale…).

Enfin, la Maison départementale des adolescents du Conseil départemental accueille l’exposition "Educadroit" du Défenseur des droits, programme de sensibilisation et de formation destiné aux jeunes à partir de 12 ans pour les sensibiliser à leurs droits.

Les signataires de la charte de l’Observatoire départemental des droits de l’enfant:
Le Conseil départemental, la Préfecture de la Haute-Garonne, l’Inspection d’académie – direction académique des services de l’Éducation Nationale, la Direction Territoriale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, la Direction Départementale de la Sécurité Publique, le Groupement de la Gendarmerie, la Direction de l’Agence Régionale de la Santé, le Président du Tribunal de Grande Instance, le Juge des Enfants coordinateur, le Procureur de la République, la Direction de la Caisse d’Allocations Familiales, la Direction de la Maison départementale des Personnes Handicapées, le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats, le Comité National des Associations en Protection de l’Enfant, l’Union Régionale Organismes Privés Sanitaires Sociaux Occitanie, la Direction du Centre Départemental Enfance et Famille, l’Union Départementale des Associations Familiales (UDAF), l’Union Départementale des Associations des Familles, l’Association Départementale d’Entraide des Personnes Accueillies en Protection de l’Enfance « pupilles de l’État et autres Statuts » de la Haute-Garonne, l’Ordre des médecins, le Centre Hospitalier Marchand, le CHU de Toulouse, le Pôle Sanitaire de l’ARSEAA, les maternités clinique Rive-gauche, clinique Occitanie, Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées, clinique de l’Union, clinique Croix-du-Sud, Hôpital Joseph Ducuing, Paule de Viguier, clinique Ambroise-Paré, le Réseau Adolescent Partenariat 31 (RAP31), l’Université des Sciences Sociales, l’Institut d’Anthropologie Clinique et en tant que personnalités qualifiées : le Président de Toulouse-Métropole, la Déléguée du Défenseur des Droits, le Responsable de l’Unité Hospitalière Enfance en Danger de Toulouse, le Commandant de la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile ou son représentant.

Page publiée le 19 novembre 2018 - vérifiée le 19 novembre 2018