Vous êtes ici

La Haute-Garonne adopte le « Pass numérique »

Inclusion numérique

Pour aider les citoyens en difficulté face aux usages numériques, le Conseil départemental va mettre à leur disposition des titres de paiement, calqués sur le modèle des tickets-restaurants, leur permettant d’accéder à des ateliers de formation.

 

Accomplir des démarches administratives, visiter un lieu culturel, accéder à des formations… Des procédures les plus simples aux plus compliquées, presque tout se fait désormais en quelques clics sur la toile. Pratique ? Oui, mais pas pour tout le monde. Alors que le nombre de points physiques de contact diminuent drastiquement, 40% des Français se disent notamment inquiets de devoir accomplir l’essentiel de leurs démarches administratives en ligne (étude Crédoc, juin 2016). C’est pour ne laisser personne au bord de la route, qu’est aujourd’hui déployé nationalement le Pass numérique. Ce dispositif se matérialise sous la forme de carnets de plusieurs chèques, conçus sur le modèle des titres-restaurants, qui permettent à leurs utilisateurs de participer à des ateliers d'accompagnement au numérique dans des structures partenaires, avec une prise en charge financière totale ou partielle.

S'approprier les outils et le langage numériques

Lauréat, aux côtés de 47 autres collectivités territoriales et groupements, de l’appel à projets Pass numérique lancé par l’Etat pour soutenir l’achat par des collectivités territoriales de ces outils de lutte contre l’illectronisme, le département de la Haute-Garonne s’est engagé à acheter et distribuer dans un premier temps 2000 carnets de 10 tickets chacun d’une valeur de 10 euros soit 222 000 euros engagés (avec 122 000 euros d’aide de l’Etat). « Alors que d’ici 2022, l’ensemble des foyers et des entreprises du département auront accès au Très Haut Débit via la fibre optique, il nous faut travailler dès aujourd’hui sur les usages afin que tous les citoyens, quels que soient leur lieu de résidence, leur âge ou leur situation sociale, puissent s’approprier les outils et le langage numériques », indique Annie Vieu, présidente du syndicat mixte Haute-Garonne Numérique. Ces carnets seront distribués auprès des publics identifiés comme fragiles vis-à-vis du numérique, contribuant ainsi activement à la politique volontariste du Département qui consiste à donner à ces populations du pouvoir d’agir.

Page publiée le 22 novembre 2019 - vérifiée le 22 novembre 2019