Vous êtes ici

Labège : à la rencontre des élus et des forces vives des territoires

20 décembre 2017 - Communauté de communes du Sicoval

Dernière étape des rencontres avec les forces vives du département, Georges Méric et les élus du département se sont rendus mercredi 20 décembre à Labège. Une centaine de personnes étaient présentes au centre de congrès Diagora, pour prendre la mesure de l’action du Conseil départemental et échanger avec les élus.

Le président du Conseil départemental, Georges Méric, était accompagné de plusieurs élus qui ont été sollicités sur 3 thématiques spécifiques : Emilienne Poumirol pour l’aménagement du territoire, Annie Vieu pour le numérique et Julien Klotz pour la transition écologique. Étaient également présents les conseillers départementaux des cantons de Castanet-Tolosan, Escalquens et Toulouse 1, ainsi que bien entendu Jacques Oberti,  président de la communauté d'agglomération du Sicoval.

Ce dernier a inauguré la soirée, en remerciant « l’action de proximité du département, le soutien qu’il apporte à notre communauté d’agglomération. Notre territoire a tous les atouts d’un environnement économique attractif, avec 9 000 entreprises représentant 33 000 emplois. C’est un territoire avec une réelle identité qui doit sans cesse être affirmée, nous sommes ce lien entre l’urbain et le rural ». Le président Méric, avant de présenter les valeurs qui guident l’action du département, a de son côté affirmé la « volonté de dialogue, de compréhension réciproque. Pour continuer à construire ensemble, pour l’avenir de notre département ».

Vers une simplification des contrats de territoire

« Les contrats de territoire sont témoins de la solidarité du Conseil départemental envers les communes, affirme Émilienne Poumirol, ils visent à répartir les richesses sur tout le territoire pour l’équilibrer ». Ces contrats permettent plus de lisibilité, de clarté sur les projets des communes et intercommunalités, notamment avec des référents sur chaque territoire. Sur le Sicoval, 2,4 M€ sont investis en 2017. « Et l’an prochain, les contrats de territoire seront grandement simplifiés : il suffira de 4 documents uniques par projet, pour un traitement plus rapide encore ». Autre innovation, la carte blanche permettra aux associations et aux privés - et non plus uniquement les communes - de recevoir l’aide du Conseil départemental sur des projets innovants, portant l’emploi sur le territoire.

Le très haut débit, bientôt une réalité pour tous

Annie Vieu le sait, en sa qualité de présidente de Haute-Garonne Numérique, « le besoin du très haut débit est prégnant dans tous les territoires. Notre objectif est d’apporter la fibre optique à tous, partout dans le département, pour un débit de 100 Mb/s ». Et première bonne nouvelle, les premiers raccordements interviendront en 2019. « Les délais devraient même être raccourcis par rapport à ce qui était prévu ». Une couverture quasi complète du département peut être sereinement envisagée d’ici 5 ans. Et pour patienter, 2 technologies permettant d’obtenir 30 Mb/s seront installées dans les zones les plus démunies, à savoir Goyrans, Aureville et Saint-Léon sur le Sicoval. Et quand un élu de Labège se demande s’il y aura un coût au niveau de l’abonnement, Annie Vieu est formelle : « Non, votre contrat avec votre opérateur est sensé rester le même ».

Le Conseil départemental exemplaire dans la transition écologique

Après un travail de réflexion en 2016, le plan climat a été lancé au début de l’année 2017, avec un budget de 150 M€ sur 4 ans. Et entre autres priorités, le Conseil départemental souhaite être exemplaire et éducateur, explique Julien Klotz : « Nous travaillons sur un certain nombre de sujets en interne, comme par exemple la suppression des usages des produits phytosanitaires, avant de l’étendre à l’ensemble des communes et intercommunalités. On commence par être exemplaire, avant de faire profiter les territoires de notre expérience ». Ainsi, le nouveau collège d’Escalquens sera le premier à être autosuffisant en énergie.

En conclusion, Georges Méric a loué une dernière fois les capacités de dialogue et de travail en équipe du Conseil départemental, avant de finir comme à son habitude par une citation. Et pour ce dernier soir, il a choisi Virgile : « Un travail opiniâtre vient à bout de tout ».


Chiffres clés

38,3 M€ du Département investis en 2016 pour soutenir la communauté de communes

23 844 587 € pour la solidarité départementale
930 355 € pour l’enfance et la jeunesse
2 297 938 € pour l’éducation
365 474 € pour le logement
6 471 320€ pour le développement des territoires
861 935 € pour le tourisme, le sport et la culture
448 908 € pour la protection de l’environnement
2 751 116 € pour la sécurité

(Photos, R. Saada)

Page publiée le 22 décembre 2017 - vérifiée le 22 décembre 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne