Vous êtes ici

Le Conseil départemental accueille un colloque en hommage au penseur italien Giulio Cesare Vanini

Hôtel du Département - Pavillon République

Samedi 9 février - de 14h30 à 17h30

Samedi 9 février à 14h30, Georges Méric, président du Conseil départemental, ouvrira le colloque "La marche délibérée de l’esprit vers la pleine lumière, la pleine science et l’entière raison (Jean-Jaurès)", consacré au penseur italien Giulio Cesare Vanini, mort à Toulouse il y a 400 ans pour "athéisme". Cet événement est organisé par l’association Libre Pensée 31, au Pavillon République à l’Hôtel du Département.

Le 9 février 1619, le jeune penseur italien Giulio Cesare Vanini était torturé puis brûlé à Toulouse, pour "athéisme". Trois siècles avant le vote de la loi de Séparation des Églises et de l'État en 1905, cet ancien moine, humaniste et philosophe, avait décidé, au fil de ses réflexions, de renier tour à tour le catholicisme et le protestantisme, rejetant le principe même de la religion.

Pionnier des Lumières et de l’athéisme moderne, Giulio Cesare Vanini a publié de nombreux écrits qui lui ont valu d’être condamné pour blasphème par les autorités religieuses. Menacé, il s’enfuit à Toulouse et y est arrêté en 1618, puis supplicié au cours d’une exécution barbare sur la place du Salin en 1619.

Au cours de ce colloque animé par Gilbert Cousteaux, magistrat honoraire et Pierre Gueguen, président de Libre Pensée 31, trois tables rondes se succèderont sur les thèmes suivants : "Le doute face au dogme", "La recherche scientifique face à la Vérité révélée" et "Le poète et le philosophe, liberté de conscience et liberté d’expression", avec Maria Mantello, présidente de l’Associazione Nazionale del Libero Pensiero “Giordano Bruno” (Italie), Jean-Claude Barbier, secrétaire général de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens, Jean-Sébastien Pierre, président de la Fédération nationale de la Libre Pensée, Francisco Delgado, ancien président d’Europa Laica (Espagne), le Dr Ata Alsahwi, de l’association du Croissant Fertile, David Gozlan, secrétaire général de la Fédération nationale de la Libre Pensée, le poète toulousain Serge Pey et Christian Bernard, directeur de la Biennale d’art contemporain du Printemps de septembre.

Télécharger le programme du colloque

Informations pratiques
14h30 : mot d’accueil de Georges Méric
14h45 : table ronde "Le doute face au dogme"
15h45 : table ronde "La recherche scientifique face à la Vérité révélée"
16h30 : table ronde "Le poète et le philosophe, liberté de conscience et liberté d’expression"
Inscriptions sur : http://cd31.net/vanini
Hôtel du Département - Pavillon République, 1 boulevard de la Marquette,Toulouse

Page publiée le 06 février 2019 - vérifiée le 06 février 2019