Vous êtes ici

Le Département adhère au réseau des chemins de Saint-Jacques

Favoriser le développement d’un tourisme culturel, basé sur l’itinérance pédestre, équestre ou cycliste

Le Conseil départemental a décidé d’adhérer à l’Agence de Coopération Interrégionale et Réseau Chemins de Saint-Jacques de Compostelle (ACIR Compostelle), pour mieux soutenir l'activité touristique et valoriser les sentiers de randonnée.

Cette association, type loi 1901, a pour objectif de mener une coopération territoriale autour des 78 édifices et sections de sentiers des ‘‘Chemins de Saint-Jacques de Compostelle’’, répartis dans 95 communes, 32 départements et 10 régions. Elle impulse notamment un plan de gestion en créant des outils communs pour répondre aux exigences de l’UNESCO.
Le soutien à l’activité touristique, pourvoyeuse d’emplois non délocalisables, est un axe fort de la politique économique départementale. Dans cette optique, valoriser les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle participe grandement à l’attractivité de la Haute-Garonne.

Le Conseil départemental réalise actuellement le projet de sentier pédestre Via Garona–chemin oublié de Saint-Jacques de Compostelle- en collaboration avec le Comité départemental de la randonnée pédestre et le Comité départemental du Tourisme, qui sera inauguré en juillet 2017.    

Par ailleurs, le département accueille la Voie des Piémont-GR®78, la Voie d’Arles-GR®653 et la Voie Conques-Toulouse-GR®46.

L’accompagnement de l’Agence de coopération interrégionale et réseau chemins de Saint-Jacques de Compostelle (ACIR) permettra de préserver et de valoriser ce bien UNESCO sur notre territoire. Ce travail favorisera le développement d’un tourisme culturel, basé sur l’itinérance pédestre, équestre ou cycliste, et participera à la transmission des valeurs liées à cet héritage patrimonial.

Page publiée le 14 octobre 2016 - vérifiée le 14 octobre 2016