Vous êtes ici

Lecture publique : synthèse de l’atelier de Goutevernisse

Quelles médiathèques en 2021 ? Atelier citoyen du 10 novembre 2016 – Sud Toulousain

Le deuxième des sept ateliers citoyens autour de la lecture publique s’est tenu jeudi 10 novembre à la salle des fêtes de Goutevernisse, réunissant une quarantaine de personnes parmi lesquelles plus d’un tiers d’usagers, quelques maires (Rieux-Volvestre, Bois-de-la-Pierre, Savères…) ainsi que des bibliothécaires salariés et bénévoles du Sud Toulousain.

Après l’ouverture de la séance par la Vice-Présidente en charge de la Culture puis 20min de présentation de l’action départementale en matière de lecture publique, le travail en atelier a été particulièrement apprécié – bien qu’un peu court – et a apporté quelques pistes à prendre en compte dans le futur Schéma de lecture publique 2017-2021.

La table « la médiathèque comme espace public » a appelé à se mettre « à l’écoute des usagers », ainsi qu’à « casser les codes » de la culture légitime (visuels, architecturaux… par une signalétique adaptée et conviviale) afin de « désacraliser » les bibliothèques, condition nécessaire à la production de « lien social ». Les partenariats entre bibliothèques ont également été plébiscités, faisant le lien avec…

La table « la médiathèque comme lieu de ressources », qui a souligné l’importance pour le département d’inciter financièrement à la création de « postes de coordination intercommunale », mais également de « subventionner (et de prêter) les jeux : de société, mais aussi vidéo », permettant d’autres usages des bibliothèques, comme « des tournois de FIFA en période de Mondial et d’Euro », ou de retro-gaming pour faire découvrir aux plus jeunes les premières générations de jeux vidéos. Enfin, il conviendrait de proposer davantage de formations visant à faire des médiathèques des lieux hybrides, de diffusion des musiques actuelles notamment.

La table « les nouveaux publics » a fait le constat de la grande difficulté à fidéliser les publics adolescents, et conseille de travailler avec les structures en accueillant (MJC…) afin de leur proposer d’organiser leurs propres activités au sein de la bibliothèque – au prix de perdre un brin la maîtrise des opérations ! Les publics empêchés, temporairement ou pas, pourraient quant à eux profiter du portage de repas à domicile (généralement gérés par les CCAS) pour se voir livrer des documents de la bibliothèque. Enfin, la problématique des publics éloignés est suffisamment diverse pour induire l’élaboration de « projets adaptés : discussions sur des sujets scientifiques, cinéma, grainothèque », book crossing… dont la diversité peut être garantie par un soutien du département.

Le travail de ces trois tables a trouvé un écho certain dans celui d’une « table libre », qui a rappelé l’importance de maintenir le degré actuel de finesse du maillage territorial (157 bibliothèques-médiathèques conventionnées) afin d’assurer aux Haut-Garonnais un service public de proximité, mais également le lien direct entre la vasteté des bibliothèques et la possibilité d’en diversifier les usages et de développer du lien social – et cassant là encore son « image élitiste ».

Comme lors de la séance commingeoise, certains participants ont regretté le fait que cette participation citoyenne ne se déroule qu’en une seule date, la matière à brasser étant suffisamment dense pour faire l’objet de davantage de séances : pourquoi pas un comité de suivi, ou un groupe de travail pérenne ?

Sur les post-it 

Thématique « Espace public » 

Accessibilité, visibilité, signalétique, horaires, Communication…
problème d’espace
Info sur Twitter
Amplitude horaire

Citoyenneté, animation, débats…
Café littéraire, adulte et enfants
Club de discussion avec café ou gouter…
Atelier de français

Accueil, usages, des espaces pour tous…
Animation thématique qui ne touche pas le livre
Soirées pyjama, contes (enfants/parents)

 

Thématique « Lien de ressources »

Faire vivre la littérature, l’art, la musique et le cinéma
Offrir une offre pour le français – langue étrangère
Ouvrage en langue étrangères

Usages hybrides : production, échanges (-thèques…), jeux
Ludothèques
Prêt de jeux vidéo

Numérique : animation, portails, hacker-space…
Développer les mises en ligne de collection 
Quelle utilisation des réseaux sociaux pour faire connaitre l’offre ?

 

Thématique « Nouveaux publics »

Non publics, non fréquentants…
coordination entre la médiathèque et les associations
Organiser des événements « hors les murs »

Publics empêchés : 4ème âge, hôpitaux, prisons, handicapés
la médiathèque  doit-elle aller vers les nouveaux publics ou l’inverse 
Proposer un service à domicile pour les personnes à mobilité réduite

Les adolescents
Calligraphie ; peinture ; graf
Fréquentation des ados ? (jeux ; concours…)
Clubs de lectures pour ados
Atelier chocolat

 

Page publiée le 10 novembre 2016 - vérifiée le 13 décembre 2016

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne