Vous êtes ici

Lecture publique : synthèse de l’atelier de Labège

Quelles médiathèques en 2021 ? Atelier-citoyen du 21 novembre 2016 – Sicoval

Le quatrième des sept ateliers citoyens autour de la lecture publique s’est tenu lundi 21 novembre à l’espace Diagora à Labège, réunissant une quarantaine de personnes parmi lesquelles une mairie (Labège), une association culturelle, une lectrice et une majorité de bibliothécaires salariés et bénévoles de l’agglomération du Sicoval.

Après l’ouverture de la séance par la Vice-Présidente en charge de la Culture puis 20min de présentation de l’action départementale en matière de lecture publique, le travail en atelier (rapporté de 30 à 40min suite aux évaluations des premiers ateliers) a été particulièrement apprécié et a apporté quelques pistes à prendre en compte dans le futur Schéma de lecture publique 2017-2021.

La table « la médiathèque comme lieu de ressources » a promu le développement « d’activités non classiques, comme le jeu vidéo ou le tricot » pour faire de la médiathèque un véritable « lieu social ». Autre proposition originale pour faire vivre la littérature dans les territoires haut-garonnais : « faire découvrir les acteurs de la chaîne du livre au sein d’un réseau territorial de bibliothèques ».

Les deux tables « la médiathèque comme espace public » se sont révélées particulièrement riches, autour de la notion de « lieu des possibles », voire de « multi services publics, notamment le social ou l’accompagnement vers l’emploi » : cette ouverture appelle l’adaptabilité des espaces, afin que ces publics puissent s’approprier les outils qui leur seraient proposés. Ce large mouvement de « désacralisation » pourrait également prendre la forme d’une meilleure « ouverture des médiathèques vers les arts et les artistes locaux » ou encore d’un renforcement de la « convivialité du lieu », notamment via la « médiation intergénérationnelle ».

La table « les nouveaux publics » a proposé d’aller chercher ces derniers « où ils sont : dans les centres sociaux, les MJC, les associations » en proposant par exemple des « rendez-vous cinéma, ou autour de la musique »… mais aussi « hors-les-murs, par exemple dans les marchés » !

Mais c’est peut-être la « table libre » qui avance l’idée la plus originale, en proposant d’intégrer au cœur des médiathèques une « participation active des citoyens et des associations », notamment en « associant les gens à la programmation » : que ce soit au moment de la création d’une nouvelle structure, ou simplement au niveau de leur fonctionnement quotidien. Cette participation prendrait des formes diverses : « permettre à un groupe d’ados de partager leur passion, faire jouer un musicien du village ou proposer à un bon jardinier de livrer quelques-uns de ses secrets ».

Enfin, la construction progressive des bibliothèques en réseaux (notamment intercommunaux) ouvre de nouvelles perspectives en matière de « mutualisation, que ce soit pour les animations ou même pour les fonds de livres, comme dans la région Centre ».

Sur les post-it

Thématique « Espace public » 

Accessibilité, visibilité, signalétique, horaires, Communication
Biblio au centre du village, au cœur de la commune « pignon sur rue » en rez-de-chaussée
Ouverture maximale (jour férié et soir tard)
Importance de la proximité

Citoyenneté, animation, débats…
Partager et diffuser les matches, les résultats d’élections, les grands débats publics…
Lieu d’échange de partage et de rencontre
Débat et signature avec des auteurs
Partage revue de presse
Une bibliothèque dans chaque village pour tous publics

Accueil, usages, des espaces pour tous…
Aménagement : bar, thé et café…lieu de vie attrayant, confortable et modulable
Accueillir des associations (aide au devoir, alphabétisation…)
Participation des habitants à la programmation et animations (conférences, métiers ; passion)
Ateliers parent- grands parents
Ateliers d’écriture, cuisine, expos d’art, photos…
Espace en commun et individuels
Jusqu’où peut-on aller ?

 

Thématique « Lien de ressources »

Faire vivre la littérature, l’art, la musique et le cinéma
Présentation vivante des collections (rdv musicaux, littéraires, ciné…)
Faire découvrir la lecture aux enfants avec des jeux, des ateliers, de l’expérimentation…
Participation des citoyens lecteurs aux acquisitions de documents
Faire découvrir les acteurs locaux de la chaine du livre (éditeur, auteurs, traducteurs,…)
Evolution des zones de prêts (mixer les CD et livres)
Avoir la possibilité de prêter « des œuvres d’art » (artothèque)
Animations en lien avec les acteurs locaux
Ateliers d’écriture, de cartes…
Ouvrir la culture vers la ville ex. le théâtre à Toulouse

Usages hybrides : production, échanges (-thèques…), jeux
Un espace multiservices publics (poste, centre social, centre d’information divers, emploi…)
Prêt moins classiques (ex : instrument de musiques, vélos, outils ….)
Tricot, Vidéo, Art…
prêt de jeux…
Echange de savoirs
Prêter autre chose que la culture (du divertissement, loisir, jeux société, vidéo, plein air….)

Réseau, partenariats, territoire…
Augmenter les achats participatifs
Personnel qualifié dans chaque domaine, divers et varié
Mutualiser des supports d’animation entre petites et grandes bibliothèques
Organisation des bibliothèques en réseau : mutualisation des animations
Pourquoi garder la limite de moins de 10.000 habitants pour la MD 31 ?
Organisation en réseau de venue d’auteur
Liens avec biblio – médiathèques du secteur (complémentarité, prêt entre bibliothèques…)

Numérique
Comment offrir des livres numériques ?

 

Thématique « Nouveaux publics »

Non publics, non fréquentants…
Médiathèque hors des murs ex dans les marchés
organiser des cycles de ciné avec projection
biblio = femmes bibliothécaire donc + de littéraires alors que + de science = + d’hommes = + de publics différents
Avec le Centre social faire venir des personnes étrangères

Publics empêchés : 4ème âge, hôpitaux, prisons, handicapés
Portage de livres à domicile pour les personnes à mobilité réduite
Rencontres intergénérationnelles
Partenariat avec maisons de retraite
Animations pour les personnes handicapées, les sourds

Les adolescents
Proposer à des ados de faire des petits concerts dans la bibliothèque
Faire venir les ados en organisant des ateliers informatiques avec les ainés

Page publiée le 21 novembre 2016 - vérifiée le 13 décembre 2016

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne