Vous êtes ici

L'environnement, priorité départementale pour les 3 ans à venir

Pour répondre au réchauffement climatique, 41 actions concrètes articulées autour de six thématiques

Le programme d’actions 2017– 2020, voté en session mardi 24 janvier par les élus départementaux, s’articule autour de six grandes thématiques, déclinées en 41 mesures concrètes, pour un budget de 150 millions d'euros.

Lors de la Cop 21, le Conseil départemental a fait de la lutte contre le changement climatique et plus généralement de la préservation de l’environnement, une des priorités de son action politique. Cet engagement s’est traduit par l’élaboration d’un plan d’actions pour l’environnement, afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens et de projeter le Département dans l’avenir.

Sensibiliser les citoyens à l’environnement (10 millions d'euros)

Le Conseil départemental a engagé plusieurs mesures concrètes, afin d’être en interne une collectivité exemplaire sur l’enjeu environnemental : gestion des déchets, plan de déplacements de l’administration ou encore l’intégration de critères développement durable dans les marchés publics...

La collectivité sensibilise les citoyens au respect de l’environnement, grâce notamment aux actions d’information et de sensibilisation conduites par le syndicat mixte Haute-Garonne Environnement.

En 2017, le Département va mettre en place une bourse des collèges pour l’environnement qui viendra récompenser les projets citoyens portés par les élèves en la matière. Un plan d’actions dans les collèges contre le gaspillage alimentaire sera également proposé, pour poursuivre l'action menée en 2016.

Parmi les autres actions déployées en faveur de la protection de l’environnement, le Conseil départemental va créer une Maison de la biodiversité, qui sera installée au rez-de-chaussée du chai de la forêt de Buzet. Ce lieu d’exposition permanente, dont l’ouverture est prévue en 2018, mettra en valeur notamment toute la richesse de la biodiversité de la forêt de Buzet, que le Département a souhaité préserver en classant le site en Espace Naturel Sensible, en 2016.    

Un centre de ressources et une plateforme d’échanges d’expériences seront en outre des actions portées par Haute-Garonne Environnement.

Préserver la ressource en eau (85 millions d'euros)

Le développement du maillage réseaux et équipements en matière d’eau potable, la gestion durable de la ressource en eau et le contrôle qualité de l’eau, sont autant de prérogatives du Conseil départemental, qui souhaite préserver cette ressource naturelle et assurer l’accès à une eau de qualité pour tous les usages. En 2017, le Conseil départemental va s’engager dans un projet de territoire « Garonne amont» pour répondre aux besoins en eau dans les années futures face au changement climatique.

Lutter contre le réchauffement climatique (25 millions d'euros)

Plusieurs actions ont été engagées afin de réduire les émissions de CO² et la consommation d’énergie des Haut-Garonnais : le déploiement d' Espaces Infos Energie sur le territoire afin de conseiller et d’accompagner gratuitement tous les publics. Par ailleurs, 3,28 millions d'euros ont été alloués en 2016 à la rénovation énergétique et thermique de 289 logements privés  pour des personnes en situation de précarité en complément des subventions de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH). Le Département aide également les bailleurs sociaux…

Cette politique sera renforcée en 2017 afin d’accompagner les territoires vers la transition énergétique et aider les collectivités locales à déployer leurs « Agendas 21 ». Un Conseil en énergie partagé sera notamment crée à destination des collectivités. La rénovation des bâtiments départementaux va se poursuivre et les nouveaux collèges qui seront construits seront des établissements à énergie positive.

Le Département mettra en outre à la disposition des Haut-Garonnais des outils de covoiturage afin de favoriser la mobilité durable. Enfin, la collectivité lancera des appels à projets participatifs et citoyens pour la production d’énergie renouvelable sur le territoire.

Créer un réseau de voies pour le tourisme vert (10 millions d'euros)

Le développement du tourisme vert, via l’aménagement d'un grand réseau de pistes cyclables et pédestres sur tout le territoire et la valorisation des voies navigables, reste une priorité du Conseil départemental.

Le projet de piste cyclable transfrontalier Trans-Garona qui doit relier Toulouse à l’Espagne va se poursuivre en 2017. Les axes structurants des voies vertes cyclables, comme la V80 entre l’océan Atlantique à la mer Méditerranée et la V81 qui relie les Pyrénées-Atlantiques aux Pyrénées-Orientales, seront finalisés d’ici fin 2017.

Le chemin pédestre de Saint-Jacques de Compostelle, Via Garona, d’une longueur de 170 km entre Saint-Bertrand-de-Comminges et Toulouse sera inauguré en juillet 2017 et de nouveaux itinéraires pédestres seront développés à l’instar des routes de vins dans le Frontonnais ou encore dans le Lauragais autour du Canal du Midi.

Préserver la biodiversité (10 millions d'euros)

Le Département a engagé plusieurs actions visant la protection des zones humides, des espèces protégées et des polinisateurs :

L’inventaire des zones humides, qui s’est terminé en 2016, a permis de dresser un bilan de la situation de ces zones dans le département, qui représentent une surface totale de 4 489 ha, soit 0,7% du territoire.

Ces constats permettent au Département de mettre en œuvre un plan d’actions pour la préservation de ces zones, dans le cadre de sa politique pour les Espaces naturels sensibles (ENS).

L’installation de ruches sur les bâtiments départementaux, de nids pour le faucon pèlerin à la cité Roguet ou encore le Sérapia à Paulhac sont des exemples de mesures portées par le Département pour la protection des espèces protégées et des polinisateurs.

En 2017, un atlas de la biodiversité sera réalisé et le classement des Espaces naturels Sensibles va se poursuivre dans l’objectif de protéger 1000 ha de zones sensibles sur le territoire. Le Département va également lancer un appel à projets auprès des collectivités pour identifier les initiatives locales en faveur de la protection des Espaces naturels sensibles.

Les partenariats externes, avec le Conservatoire d’espaces naturels et le Conservatoire botanique notamment, vont être consolidés.

Développer une agriculture durable (10 millions d'euros)

Le Département accompagne les agriculteurs dans la mise en place de nouvelles pratiques «durables », respectueuses de l’environnement et des ressources naturelles. En 2016, la collectivité a lancé un plan ambitieux en faveur de l’agro-écologie. Le réseau des conseillers agro-environnement du Département conseille les agriculteurs sur l’irrigation de leurs terres et sur la limitation des pollutions d’origines agricoles (nitrates, traitements phytosanitaires).

Par ailleurs, le Conseil départemental soutient le développement de circuits courts, tel que MIAM 31 qui permet d’introduire des produits locaux de qualité dans les cantines des collèges.

En 2017, le Département va développer son action en la matière et soutenir la production en milieu urbain, dans les jardins partagés. Il va, en outre, porter un projet en collaboration avec la Chambre d’agriculture de Haute-Garonne, afin de soutenir les exploitations agricoles en polyculture élevage. Ce travail intervient dans le cadre d’un appel à projet régional qui vise à protéger ce mode d’exploitation bénéfique pour l’environnement et menacé de disparition.

Si ce projet est retenu, le Département engagera un montant de 1,25 million d'euros sur les 5 prochaines années, qui sera complété par un financement européen.

(Photo, Ecotone Nature Midi-Pyrénées)

En vidéo

À Cadours, tous les mercredis de juin à octobre, ont lieu les négoces de l'Ail violet AOC.
Une rencontre entre producteurs et acheteurs de la France entière qui fixent ici le cours du marché.

Page publiée le 24 janvier 2017 - vérifiée le 24 janvier 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne