Vous êtes ici

Les collèges du département font des économies d'énergie

Challenge Cube 2020, la Haute-Garonne s'engage

Le Conseil départemental participe au concours national Cube 2020 (Challenge Climat Usage des Etablissements d’enseignement scolaire). Les établissements qui s’inscrivent s’engagent à réduire leur consommation d’énergie pendant un an. En Haute-Garonne, deux collèges relèvent le challenge : Jean-Paul Laurens à Ayguesvives et Jean Jaurès à Colomiers.

En ce début de semaine, le centre de documentation du collège d'Ayguesvives est en ébullition. C'est bien la première fois que les élèves sont autorisés à pédaler dans l'enceinte du collège. Mais c'est un vélo un peu particulier qui a été installé par deux agents du Conseil départemental : le "Cyclotube" permet de mesurer la difficulté de produire de l’énergie.  C'est l'un des nombreux outils pédagogiques mis à disposition par Haute-Garonne environnement pour sensibiliser les jeunes du département. Ethan et Arthur en classe de 4ème en ont fait les frais : "fabriquer de l'énergie c'est super dur!" Sur place, la mallette "Malline" s'ouvre alors sur un véritable kit d'animation pour trouver les bons réflexes à adopter à la maison. "On apprend comment épargner notre planète", rapporte Morgane, en classe de 5ème.

Un accompagnement technique et des actions de sensibilisations

"On mêle technique et sensibilisation", explique Laurent Cour, en charge du projet Cube 2020 au Conseil départemental. "La participation à ce concours permet de cibler les éventuels travaux à réaliser sur les établissements et présente par ailleurs une vertu pédagogique pour les élèves des collèges concernés, par la mise en place de trois actions de sensibilisation", termine-t-il. Les animations sont construites avec l’objectif d’appréhender de façon progressive la question de la consommation d’énergie et le rôle des usagers du bâtiment dans la réduction de cette consommation : découvrir les formes d’énergie, éviter le gaspillage, comprendre l’effet de serre et le dérèglement climatique, etc.

Le proviseur de l'établissement, Andrès Sousa est pleinement conscient des enjeux environnement et vise le label E3D. Le concours Cube S est  pour lui "d'abord une belle occasion de faire des économies d'énergie et une opportunité de sensibiliser les élèves". Et il ne compte pas s'arrêter là, puisqu'un projet d'installation d'un potager et d'un poulailler, est en train de voir le jour.

Concrètement, la consommation d'énergie des collèges d'Ayguesvives et de Colomiers a été mesurée en juin 2018 et sera à nouveau contrôlée en juin 2019, afin de constater la progression et les économies d'énergies réalisées !

La Haute-Garonne en transition écologique

Le lancement de ce challenge vise à répondre de manière ludique aux prochaines échéances de la loi de transition énergétique et aux objectifs de baisse des consommations de 40% en 2030 (par rapport aux consommations de 2010).

En participant au challenge Cube 2020, le Conseil départemental confirme sa volonté d’améliorer la performance énergétique de son patrimoine tout en favorisant la sensibilisation des jeunes à la protection de notre planète. La consommation énergétique des bâtiments est un défi environnemental majeur pour la réduction des gaz à effet de serre. C’est pourquoi, les collectivités, de par l’ampleur de leur patrimoine et leur devoir d’exemplarité, doivent se saisir pleinement de cet enjeu.

Georges Méric, président du Conseil départemental

Le Conseil départemental est pleinement mobilisé pour améliorer la performance énergétique de son parc immobilier. Tous les nouveaux collèges construits sur le département sont des établissements BEPOS (Bâtiment à énergie positive).
Plus largement, la collectivité a mis en place sur 145 bâtiments de sa propriété (dont 89 collèges), un outil de monitoring énergétique "Ubigreen Energy", développé par la start-up toulousaine Ubigreen. Il permet de collecter des données énergétiques et environnementales des bâtiments grâce à la mise en place de capteurs. L’analyse de ces données permettra de garantir une meilleure efficacité énergétique et d’accroitre la réactivité du département en cas de mauvais fonctionnement d’une installation.
 

Page publiée le 01 avril 2019 - vérifiée le 01 avril 2019