Vous êtes ici

Les Cultures Intermédiaires Multi-Services (CIMS), nouvelles alliées de vos exploitations

Fiche technique agro-écologie

Une Culture Intermédiaire Multi-Services est une culture implantée (ou un mélange de cultures) entre deux cultures principales de la rotation. Elle a pour but de couvrir le sol pendant une inter-culture plus ou moins longue.

Une CIMS peut jouer des rôles primordiaux.

Des rôles primordiaux

Limiter l'érosion

Les couverts végétaux (ou CIMS) sont des acteurs très importants pour la lutte contre l’érosion. En effet, la couverture hivernale du sol permet une meilleure perméabilité du sol. De plus, le système racinaire de la CIMS va retenir la terre.

Structurer le sol

Certaines cultures sont reconnues pour avoir un système racinaire important, plus ou moins profond, permettant de maintenir une bonne structure dans le sol. Le système racinaire pivotant, comme pour les féveroles, va travailler plus en profondeur, parfois par fissuration. Le système fasciculé, qu'on retrouve chez les graminées, va lui structurer le premier horizon du sol.

Fournir de l'engrais vert

La matière organique n’a jamais été aussi basse dans nos sols. Les couverts végétaux permettent un apport d’engrais vert. Après leur destruction, les CIMS vont être dégradées en matière organique plus ou moins rapidement suivant les espèces (en raison du rapport Carbone / Azote), ce qui formera un humus de qualité.

Améliorer la biodiversité

Le premier constat des agriculteurs pratiquants les CIMS est le retour des vers de terre. Ces vers de terre permettent les échanges entre les différents horizons du sol. Mais ce n’est pas tout, lorsqu’on regarde de plus près on voit aussi d’autres auxiliaires de cultures tels que les carabes ou les collemboles pour les plus connus.

Piéger les nitrates

La couverture végétale du sol à l’automne est un aspect réglementaire des zones vulnérables. Cette couverture va permettre de retenir les nitrates lessivables dans le sol, ce qui limite leur transfert vers les ruisseaux et nappes phréatiques.

Gérer les adventices

Un couvert végétal couvrant bien la parcelle aura aussi un rôle sur les adventices. Il va d’abord apporter une concurrence au niveau de l’eau, de la lumière et des nutriments. De plus certaines espèces ont des effets allélopathiques. En effet, selon les cas, des toxines vont pouvoir empêcher la germination ou limiter la croissance des adventices.

Aller vers l'autonomie fourragère

Enfin, certaines CIMS peuvent aussi servir à l’alimentation du troupeau. Certains agriculteurs se servent des cultures intermédiaires pour faire pâturer les animaux (sorgho fourrager, méteils, …) d’autres vont les ensiler, ou encore en faire du foin.

Quel couvert végétal choisir ?

Le choix de la CIMS se raisonne suivant l’objectif escompté (structuration du sol, biomasse, fourrage, piège à nitrate,…), de la rotation ou succession culturale, du type de sol, et du matériel.

Les mélanges d’espèces sont à favoriser pour avoir une meilleure efficacité de la CIMS.

Les espèces principales

Légumineuses Féverole, trèfle, vesce, gesse, pois fourragers
Graminées Triticale, avoine, sorgho fourrager, seigle, millet, moha
Crucifères Moutarde, colza, navette, radis
Autres Tournesol, phacélie, sarrasin, niger

 

 

Le semis

Matériels Atouts Contraintes
Combiné de semis - très bonne régularité de semis
- polyvalence
- débit de chantier faible
- coût élevé
Semis à la volée sur déchaumeur - polyvalence
- un seul passage
- très bon débit de chantier
- investissement assez conséquent
- irrégularité de profondeur
- levée parfois hétérogène
- présence de résidus
- pas de possibilité de semer de grosses graines (féveroles, pois,…)
Semis épandeur centrifuge puis déchaumeur - investissement faible
- possibilité de semer de grosses graines
- deux passages
- irrégularité de profondeur
- levée parfois hétérogène
- présence de résidus
Semoir de semis direct à disque - débit de chantier élevé
- régularité et contrôle de profondeur de semis
- autonomie
- prix d’achat très élevé (10000 - 15000 €/m)
Semoir à dent - qualité de semis
- débit de chantier
- autonomie
- usure rapide des dents en semis direct

La destruction

Culture intermédiaire  Gel  Roulage sur gel Broyage Déchaumage Glyphosate Glyphosate + 2.4D
Avoine de printemps - -- -- - ++ ++
Féveroles de printemps "+/-" "+/-" "+/-" "+/-" ++ ++
Féveroles d'hiver - -- -- -- ++ ++
Sorgho fourrager ++ ++ + ++ + +
Phacélie - - "+/-" ++ ++ ++
Moha ++ ++ "+/-" "+/-" ++ ++
Moutarde blanche "+/-" ++ ++ ++ "+/-" ++
Vesce de printemps "+/-" "+/-" -- "+/-" -- ++
Trèfle d'Alexandrie "+/-" -- "+/-" "+/-" "+/-" ++
Colza graine et fourrager "+/-" "+/-" "+/-" + + ++
Avoine rude ++ ++ -- + ++ ++
Seigle forestier -- -- -- + ++ ++
Millet perlé ++ ++ "+/-" ++ ++ ++
Pois fourrager "+/-" "+/-" "+/-" ++ ++ ++
Radis fourrager -- -- -- "+/-" -- "+/-"
Radis chinois "+/-" "+/-" -- "+/-" "+/-" ++
Nyger ++ ++ "+/-" "+/-" "+/-" ++

Sources : Arvalis et résultats aux champs
++ très bon
+ bon
"+/-" efficace
- aléatoire
-- impossible

 

Quels effets sur la rotation ?

Adaptation à la rotation

Culture intermédiaire  Blé  Orge Tournesol Maïs Soja / Pois Colza Féveroles
Avoine de printemps ++ ++ ++ ++ ++ ++ ++
Féveroles de printemps ++ ++ ++ ++ ++ ++ --
Féveroles d'hiver ++ ++ ++ ++ ++ ++ --
Sorgho fourrager "+/-" "+/-" ++ "+/-" ++ ++ ++
Phacélie ++ ++ ++ ++ ++ ++ ++
Moha "+/-" "+/-" + ++ ++ ++ ++
Moutarde blanche ++ ++ ++ "+/-" ++ --- ++
Vesce de printemps ++ ++ ++ ++ "+/-" ++ ++
Trèfle d'Alexandrie ++ ++ ++ ++ "+/-" ++ ++
Colza graine et fourrager ++ ++ + "+/-" ++ --- ++
Avoine rude ++ ++ ++ ++ ++ ++ ++
Seigle forestier + + + + ++ ++ ++
Millet perlé + + ++ + ++ ++ ++
Pois fourrager ++ ++ ++ ++ "+/-" + "+/-"
Radis fourrager ++ ++ ++ ++ ++ --- ++
Radis chinois ++ ++ ++ ++ ++ --- ++
Nyger ++ ++ --- "+/-" -- "+/-" --

Sources : Arvalis et résultats aux champs
++ très bon
+ bon
"+/-" moyen
- mauvais
-- très mauvais

--- déconseillé

 

Adaptation à la culture suivante

Culture intermédiaire  Blé  Orge Tournesol Maïs Soja / Pois Colza Féveroles
Avoine de printemps --- --- "+/-" "+/-" "+/-" "+/-" "+/-"
Féveroles de printemps ++ ++ "+/-" ++ --- ++ ---
Féveroles d'hiver ++ ++ "+/-" ++ --- ++ ---
Sorgho fourrager --- --- ++ "+/-" ++ ++ ++
Phacélie ++ ++ ++ ++ ++ ++ ++
Moha --- --- "+/-" "+/-" "+/-" "+/-" "+/-"
Moutarde blanche "+/-" "+/-" -- "+/-" -- --- --
Vesce de printemps ++ ++ "+/-" ++ --- ++ ---
Trèfle d'Alexandrie ++ ++ "+/-" ++ --- ++ ---
Colza graine et fourrager + + -- "+/-" -- --- ---
Avoine rude "+/-" "+/-" -- -- -- ++ "+/-"
Seigle forestier "+/-" "+/-" -- + ++ + ++
Millet perlé -- -- + + + + +
Pois fourrager ++ ++ + + --- + ---
Radis fourrager "+/-" "+/-" -- "+/-" --- --- ---
Radis chinois "+/-" "+/-" -- "+/-" --- --- ---
Nyger "+/-" "+/-" --- "+/-" -- -- ---

Sources : Arvalis et résultats aux champs
++ très bon
+ bon
"+/-" moyen
- mauvais
-- très mauvais

--- déconseillé


Photo : Florian Racache

Si vous êtes un professionnel et souhaitez plus d'informations sur le couvert végétal, vous pouvez contacter un conseiller agro-environnement.

Page publiée le 10 janvier 2019 - vérifiée le 10 janvier 2019