Vous êtes ici

L'exposition "Re-photographions la Haute-Garonne" visible à Nailloux

La Haute-Garonne à travers les âges

Vendredi 11 janvier Georges Méric, président du Conseil départemental a visité l’exposition "Re-photographions la Haute-Garonne", installée à l’Escal à Nailloux jusqu'au 26 janvier 2019, en présence de Lison Gleyses, maire de Nailloux.

Anne Goulet, directrice des Archives départementales de la Haute-Garonne, a effectué à cette occasion une visite commentée de l'exposition "Re-photographions la Haute-Garonne" consacré à la partie Est du département.

Pour rappel, le Conseil Départemental a lancé en début d’année le dispositif Rephotographions la Haute-Garonne. L’idée ? Collecter des photos réalisées par les haut-garonnais-e-s sur le principe du « avant/après » et construire avec eux un gigantesque album photos. Sur la base de cartes postales Labouche datant pour la plupart du début du 20ème siècle, plus de 650 photos ont été récoltées, respectant le plan de prise de vue de chaque photo d’époque.

Le fonds Labouche conservé aux Archives départementales

Après une première exposition réunissant 40 clichés "avant-après", à l’Hôtel du Département du 12 au 28 septembre dernier, l’exposition présentée à Nailloux est composée de 7 panneaux de photographies, immortalisant deux époques sur les 24 communes sélectionnées : Aureville, Auriac-sur-Vendinelle, Auterive, Avignonet-Lauragais, Caignac, Calmont, Castanet,Cintegabelle, Donneville, Escalquens, Issus, Labarthe-sur-Lèze, Montgiscard, Nailloux, Portet-sur-Garonne, Ramonville-Saint-Agne, Revel, Roques-sur-Garonne, Saint-Julia, Saint-Orens, Toulouse passerelle Saint-Sauveur, Toulouse Pouvourville, Venerque, Villefranche-de-Lauragais. 83 photographes ont répondu à cette opération à l’Est du département.

Le fonds Labouche, acquis en 1993 par le Conseil départemental, est conservé aux Archives départementales, dépositaires de la mémoire individuelle et collective de la Haute-Garonne. Il offre une collection de 53 000 documents photographiques qui constituent un formidable témoignage de la vie en Haute-Garonne au début du 20eme siècle.

 

INFOS : L'exposition est visible jusqu'au 26 janvier à L’Escal, 2, rue Erik Satie, Nailloux.

 

 

 

Page publiée le 14 janvier 2019 - vérifiée le 14 janvier 2019