Vous êtes ici

L'humain au coeur des actions départementales

Lutter contre la fracture sociale

Le Conseil départemental a pour mission première d'être au service de tous les usagers. Institution de la solidarité, il accompagne les Haut-Garonnais les plus fragiles en consacrant la moitié de son budget à l'action sociale, soit 784 millions d'euros. Au delà, une réelle politique volontariste est engagée pour préserver le pouvoir d'achat des Haut-Garonnais. 

L'action sociale du Département s'organise sur l’ensemble du territoire grâce à un maillage important de 23 maisons des solidarités, 90 points d’accueil et 1 100 professionnels de terrain, qui oeuvrent au quotidien pour accueillir et accompagner les Haut-Garonnais en situation de fragilité. D’ici 2021, le nombre de maisons des solidarités va passer à 30, créant par là-même 51 emplois.

En 2019, le Département poursuit ses engagements:

La Haute-Garonne : terre d'expérimentation

Le Département de la Haute-Garonne a été choisi pour faire partie des « territoires démonstrateurs », dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, lancée par le président de la République le 13 septembre 2018. L'occasion d'aller encore plus loin dans les actiosn déployées pour accompagner les plus fragiles.

Une proposition de loi débattue le 31 janvier à l'Assemblée nationale

Depuis plus d’un an, le Département de la Haute-Garonne travaille à la mise en place d’une expérimentation sur le revenu de base, avec 18 autres Conseils départementaux, l’Institut des politiques publiques et la Fondation Jean Jaurès.
Les présidents des Conseils départementaux engagés dans cette démarche ont déposé une proposition de loi qui sera débattue à l’Assemblée nationale, le 31 janvier 2019, afin de leur permettre d’expérimenter localement le revenu de base sur leur territoire.

Une première consultation en ligne s’est tenue entre avril et mai 2018 et a permis de recueillir près de 15 000 avis de citoyens sur ce dispositif. Près de 1 600 Haut-Garonnais avaient répondu à cette enquête. Une nouvelle phase de concertation s’est ouverte fin 2018, sur le site monavissurlerevenudebase.fr.

Préserver le pouvoir d'achat des Haut-Garonnais

Pour la troisième année consécutive, le Conseil départemental n’augmente pas les impôts, afin de ne pas accentuer la pression fiscale en Haute-Garonne.
Par ailleurs, plusieurs mesures sont maintenues, afin de préserver le pouvoir d'achat de la population :

  • L’aide à la restauration scolaire, sous conditions de ressources.
  • La gratuité des transports scolaires, maintenue pour les 74 700 élèves du département, de la maternelle au lycée, en accord avec la Région Occitanie. Pour les familles, cela représente une économie de 662 € par an et par enfant.
  • Les Haut-garonnais de 65 ans et plus, non imposables, disposent de la gratuité sur l’ensemble des réseaux de transports collectifs de la Haute-Garonne.
  • Le Conseil départemental propose un service de téléassistance entièrement gratuit pour les personnes âgées et les personnes handicapées.
  • Sous certaines conditions, une aide financière peut être apportée pour adapter leur logement et favoriser leur maintien à domicile.
  • Des aides financières départementales permettent de faciliter l'accès ou la rénovation du logement, notamment via les espaces info-énergie.
  • Une mobilité facilitée par le réseau de bus Arc en ciel et le dispositif ZAP 31 qui permet aux usagers du réseau autoroutier de Haute-Garonne de bénéficier de tarifs réduits.
  • Les agriculteurs victimes des aléas climatiques des mois d'avril et juillet 2018, se sont vus octroyer une aide exceptionnelle.

Page publiée le 23 janvier 2019 - vérifiée le 23 janvier 2019