Vous êtes ici

Marche des fiertés : ensemble contre les discriminations

Samedi 8 juin 2019

Samedi 8 juin, le Conseil départemental de la Haute-Garonne a participé à la Marche des fiertés aux côtés des associations de Pride Toulouse. Intitulée "De Stonewall au Capitole - De l’oppression à la fierté", cette marche anniversaire marque l’engagement et la lutte de la communauté LGBTQI+ depuis 25 ans.

Pour la première fois, le Conseil départemental a pris part à la marche avec un char aux couleurs de l’institution. Ce dernier a mis à l'honneur le portrait de Marielle Franco, femme politique, sociologue et militante des droits humains et LGBT brésilienne, assassinée le 14 mars 2018 à Rio de Janeiro. Dans le cadre du Festival des fiertés LGBTQI+, le Conseil départemental a par ailleurs accueilli le 6 juin une soirée en hommage à cette militante. Une table ronde sur la situation des personnes LGBTQI+ a eu lieu en présence d’associations, ainsi qu’un hommage traditionnel brésilien, en musique, avec le groupe Sardinhas Da Mata ou Les Sardines de la Fôret. Une exposition de photos prises au Brésil suite à l’assassinat de Marielle Franco a également été installée sur les grilles de l’Hôtel du Département.

Agir pour l'égalité

Samedi 8 juin, le Conseil départemental était également présent sur le village associatif installé place du Capitole dès 10h, pour échanger avec le public autour des discriminations et présenter les actions développées en Haute-Garonne. La collectivité soutient les associations du territoire qui agissent contre les discriminations.

Face à la montée de l’intolérance, le Département a organisé en mars 2019 les premières Rencontres pour l’égalité et souhaite aller plus loin dans son action avec un plan de lutte contre toutes les discriminations en Haute-Garonne, et la création d’un fonds de soutien pour les associations intervenant dans ces domaines.

 

Le Conseil départemental, fortement engagé dans la lutte contre les discriminations, veut intensifier son action en ce sens pour enrayer les mécanismes de l’intolérance.

Georges Méric

 

Page publiée le 07 juin 2019 - vérifiée le 07 juin 2019