Vous êtes ici

Mon département plus proche de moi dans le canton de Toulouse 10

Compte-rendu des échanges du 20 février 2017

Cette réunion publique d’information et d’échanges s'est tenue à Montrabé, le 20 février 2017 de 18:30 à 20:30. Voici le compte-rendu des échanges.

Georges Méric, Président du Conseil départemental et M. Jacques Sebi, Maire de Montrabé, ont accueilli les participants et introduit la rencontre territoriale qui a réuni une trentaine de participants.

Intervenants :

  • Bertrand Looses, Directeur Général des Services du Conseil départemental,
  • Laurent Delrue, Directeur Général Adjoint chargé de l’éduction, de la mobilité et du patrimoine, du Conseil départemental,
  • Jean-Baptiste Lécole, Directeur Adjoint d’un Groupement de Maisons des Solidarités,
  • Mathieu Bertrand, animateur, Assistance à Maîtrise d’Ouvrage Dialogue citoyen (CRP Consulting/Ecologie urbaine et Citoyenne).

La réunion a permis de présenter les compétences et les actions du Conseil départemental (voir diaporama de présentation) et d’échanger avec les Haut-Garonnais. Le présent compte-rendu restitue le contenu des échanges avec les participants.

Déplacements 

Un participant, habitant de Montrabé, souhaite savoir pourquoi il n’existe pas de pistes cyclables depuis Montrabé permettant de rejoindre celles de Balma-Gramont. Il est important de traiter la question des déplacements doux de manière cohérente et concomitante avec l’urbanisme et l’aménagement du territoire.
Réponse de Georges Méric : Il faut tout d’abord noter que cette compétence est assurée par la Métropole qui se charge de l’aménagement des pistes cyclables sur son territoire. La question des déplacements doux revêt effectivement une importance considérable. Des chantiers importants sont engagés et soutenus par le Conseil Départemental sur ce sujet : notamment, le projet « Via Garona » qui vise à relier Toulouse à Saint-Bertrand de Comminges ou encore le projet de pistes cyclables le long du Canal du Midi et du Canal des deux mers qui permettra d’aller jusqu’à Carcassonne dans l’Aude. L’objectif à terme est d’irriguer l’ensemble du département par des pistes cyclables sécurisées.

Réponse du Maire de Montrabé : cette question des pistes cyclables entre Montrabé et Balma sera abordée lors des avis donnés par les communes dans le cadre l’élaboration du PDU (Plan de Déplacements Urbains) de l’agglomération. Une délibération avait été votée en 2015 pour essayer de faire avancer les choses sur cette question, avec un projet de prolongement de la piste cyclable sur la départementale 112. Finalement, la question de la suppression du péage de Montrabé/L’Union sera également soulevée pour permettre d’améliorer la circulation.

Remarques complémentaires

Georges Méric : la réforme de la territorialisation de l’action sociale - notamment exercée par les MDS (Maisons des Solidarités) - permettra une meilleure insertion sur le territoire et une participation renforcée du monde associatif et économique dans l’action sociale.

Jean-Baptiste Lécole : le développement des projets sociaux de territoire dans les MDS permettra de réfléchir ensemble sur les axes du projet et de fixer des actions phares à développer avec les forces vives sur le territoire. Une expérimentation est actuellement menée sur Villemur, le dispositif sera ensuite développé dans les autres MDS. En ce qui concerne la MDS de Balma, ce sera à l’automne.

Le Maire de Pin-Balma remercie le Conseil départemental pour son aide.

Suite à la conclusion de la soirée par Georges Méric, les discussions entre les élus départementaux et les habitants se sont poursuivies autour d’un rafraichissement. 

 

Page publiée le 20 février 2017 - vérifiée le 20 février 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne