Vous êtes ici

Mon Département plus proche de moi dans le canton de Toulouse 11

Compte-rendu des échanges du 21 février 2017

Cette réunion publique d’information et d’échanges s'est tenue à Ramonville-Saint-Agne 21 février 2017 de 18:30 à 20:30. Voici le compte-rendu des échanges.

 

Georges Méric, Président du Conseil départemental et Christophe Lubac, Maire de Ramonville Saint-Agne, ont accueilli les participants et introduit la rencontre territoriale qui a réuni une trentaine de participants.

Intervenants :

  • Bertrand Looses, Directeur Général des Services du Conseil départemental,
  • Martine Costes, Directrice de l’ingénierie et du pilotage des solidarités du Conseil départemental,
  • Mathieu Bertrand, animateur, Assistance à Maîtrise d’Ouvrage Dialogue citoyen (CRP Consulting/Ecologie urbaine et Citoyenne).

La réunion a permis de présenter les compétences et les actions du Conseil départemental (voir diaporama de présentation) et d’échanger avec les Haut-Garonnais.

Le présent compte-rendu restitue le contenu des échanges avec les participants.

Les collèges

Une participante, membre de l’association d’aide aux personnes âgées Arc en Ciel et ancienne enseignante souligne qu’une taille limitée des collèges permet plus de proximité avec les élèves. Elle souhaite savoir si les projets de construction de nouveaux collèges portés par le Conseil Départemental vont dans ce sens de diminution de la taille des collèges.

Réponse de M. Georges Méric : la capacité des collèges est déterminée par les besoins démographiques du territoire et les recommandations de l’Education Nationale. En Haute-Garonne, les collèges avec une capacité de 600 places sont privilégiés, en cohérence avec les recommandations pédagogiques de l’Etat. En milieu rural, ce sont plutôt des collèges de 400 places, extensibles à 600 places. Les collèges avec une capacité supérieure à 600 places sont plus anciens et sont dédoublés dès que c’est possible.

L’action sociale

Un participant, habitant de Ramonville souhaite savoir quelles sont les difficultés rencontrées au quotidien par le Conseil départemental en tant qu’opérateur de l’action sociale sur le territoire.

Réponse de Mme Martine Costes : des difficultés peuvent être rencontrées dans le domaine de l’aide sociale à l’enfance qui accompagne plus de 4 000 jeunes bénéficiaires. En effet, il faut noter qu’il existe deux possibilités d’intervention : la première, l’intervention contractuelle, est fondée sur l’accord des familles ; la seconde est une intervention plus contrainte lorsque les parents ne sont pas d’accord, ce qui nécessite de réaliser un signalement auprès de l’autorité judiciaire pour assurer la prise en charge de la situation familiale. Dans ce cas, des difficultés peuvent être rencontrées par les professionnels vis-à-vis des familles qui ne comprennent pas les raisons du signalement.

De plus, depuis 2011, il faut souligner une arrivée migratoire importante avec la nécessité de placer un certain nombre de mineurs non accompagnés en structures d’accueil. Le dispositif de placement est aujourd’hui saturé et il y a parfois besoin d’aller au-delà de la Haute-Garonne pour trouver des places. Lorsque l’enfant est placé en dehors du département, cela pose alors la question des relations avec les parents et du suivi du placement par les professionnels.

Ainsi, malgré un nombre d’établissements d’accueil important et plus de 500 assistants familiaux qui peuvent accueillir 2 à 3 enfants chacun, des difficultés persistent pour assurer cette prise en charge au quotidien. Il est nécessaire que le Conseil départemental renforce son action préventive et favorise des retours à domicile sécurisés pour diminuer le plus possible la durée du placement.

Réponse de M. Bertrand Looses : depuis 5 ans, le service de protection de l’enfance est accessible 24h/24h afin d’assurer la prise en charge des demandes en continu.

Suite à la conclusion de la soirée par M. Georges Méric, les discussions entre les élus départementaux et les habitants se sont poursuivies autour d’un rafraichissement. 

 

Page publiée le 21 février 2017 - vérifiée le 21 février 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne