Occitan : plan départemental pour valoriser la langue et la culture

Le Conseil départemental est fortement mobilisé auprès du réseau associatif de valorisation de la langue occitane

Jeudi 26 octobre, le président du Conseil départemental, Georges Méric, accompagné de Bernard Bagnéris, Conseiller départemental en charge de la promotion de l'occitan, ont présenté le schéma départemental de valorisation de l'occitan aux acteurs du département.

Très attaché à la valorisation des racines occitanes, Georges Méric a souhaité renforcer l'action du Département pour assurer la mise en valeur de l'occitan.
En effet, selon une étude sociolinguistique réalisée par la Région Midi-Pyrénées en 2010, 75 % de la population sont intéressés par la préservation de l'occitan.

Depuis plusieurs années, le Conseil départemental est fortement mobilisé auprès du réseau associatif de valorisation de la langue occitane, très dynamique sur le territoire haut-garonnais, qu'il a soutienu à hauteur de 215 000 euros en 2016.
Tout récemment, lors de la session du 17 octobre 2017, les élus départementaux ont également voté en faveur de l'adoption d'un statut législatif de reconnaissance et de promotion des langues régionales.
Le schéma qui a étéprésenté aux associations jeudi 26 octobre, vise à structurer la politique départementale en faveur de l'occitan, autour de trois axes :

  • renforcer la transmission de la langue et de la culture occitanes, notamment en signant une convention avec l'Education Nationale, mais également en menant des actions de sensibilisation auprès du public,
  • permettre la reconnaissance de l'occitan dans l'espace public, avec notamment le développement d'une signalisation bilingue,
  • assurer la valorisation de la culture que la langue véhicule, en soutenant les associations d'une part, et en mettant en œuvre des actions départementales.

"La langue et la culture occitanes sont des composantes de notre patrimoine local, qu'il nous appartient de défendre et de valoriser. La civilisation occitane s'est forgée autour des valeurs de liberté, de tolérance et de respect ; des valeurs fondamentales pour le vivre ensemble, dont nous devons assurer la pérennité", a précisé Georges Méric. "Les diversités culturelles sont un atout majeur d'une République démocratique : elles doivent favoriser l'universalité de nos principes républicains et éviter tout repli identitaire ou communautariste" a-t-il conclu.


Témoignages

Jean-Louis Blénet, cofondateur du Théâtre de la Rampe et responsable des calandretas, "l'Occitan ne se perd pas, il est abandonné par les institutions. Le schéma de la Haute Garonne est le signe d'un changement profond".

Béline Latrubesse, présidente de l'IEO 31 et Jean-Paul Becvort, directeur de l'IEO 31, "L'Institut d'Etudes Occitanes de Haute-Garonne - IEO31 - considère que la création par le Conseil départemental de Haute-Garonne d'un schéma départemental de promotion de l'occitan est un événement historique non seulement pour l'ensemble des Haut-Garonnais-es et des citoyens-nes habitant sur un territoire concerné par le fait occitan, mais aussi un événement historique pour la France toute entière ! Nous souhaitons que toutes les collectivités concernées et l'État s'impliquent dans une politique linguistique en faveur de l'occitan, et remercions chaleureusement le Conseil départemental de la Haute-Garonne pour son initiative historique".

Myriam Bras de la fédération "Calandretas", "ce schéma est un bon point de départ pour faire avancer l'occitan en Haute-Garonne".

En vidéo

Page publiée le 27 octobre 2017 - vérifiée le 27 octobre 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne