Vous êtes ici

Portrait : Noémie Brochant

La « pépite » du TMB

Régulièrement nous vous proposons de partir à la rencontre d'un Haut-Garonnais ou d'une Haut-Garonnaise dont le profil nous a paru intéressant à partager. Une mosaïque de personnalités et de parcours qui constituent l'âme de la Haute-Garonne. Aujourd'hui à l'occasion de la journée internationale du sport féminin, nous vous amenons à la rencontre de sportives de haut-niveau qui portent fièrement les couleurs de la Haute-Garonne.

Comme chaque mardi soir, les dribbles des joueuses professionnelles du TMB retentissent sur le parquet du Petit Palais des Sports. Regroupées sur un demi-terrain, elles entament un court match d’entraînement en 8 points, sous le regard attentif de Xavier Noguera, leur entraîneur. Accroupi au bord du terrain, le genou calé sur un ballon, il les observe, les interpelle, les interrompt si nécessaire, puis la partie reprend au son d’un puissant « let’s go ! ».

À l’instar de ses coéquipières, Noémie Brochant tente de suivre à la lettre les consignes du coach. Un vrai mentor pour elle. C’est en effet lui qui l’a repérée il y a 5 ans, à Paris, et l’a fait venir à Toulouse.

Repérée à l'âge de 13 ans

Agée d’à peine 13 ans à l’époque, la jeune fille évolue alors dans le petit club d’Hermont (95) mais présente déjà de sérieux atouts. « Il y avait beaucoup de justesse dans son jeu, ses placements, les choix qu’elle faisait », se rappelle Xavier Noguera. Séduit, ce dernier décide alors de l’intégrer au centre de formation du TMB, dont il est alors le directeur. Pour celle qui baigne dans le basket depuis l’âge de 4 ans – « ma mère est une ancienne basketteuse, j’assistais à des matches tous les week-ends », dit-elle – c’est une sacrée aventure qui commence. « Cela n’a pas été évident de quitter ma région, mes parents, mais je savais que c’était une chance », confie la jeune fille.

Petit à petit, sa vie s’est ainsi organisée autour des cours, qu’elle suit au lycée Bellevue, des entraînements, des matches et des déplacements. Elle progresse, travaille ses points faibles, développe ses points forts. « Sur le terrain, elle est sereine, a une bonne lecture de jeu et perd peu de ballons », souligne Jean-Christophe Couat, l’actuel directeur du centre de formation.

Elle a toutes les cartes en main pour se faire plaisir à un bon niveau

Xavier Noguera, son entraîneur

De son côté, Xavier Noguera ne la perd pas de vue. Promu entraîneur du TMB en février 2016, il l’intègre progressivement au groupe pro. Entre temps, Noémie est sélectionnée en équipe de France moins de 18 et finit médaillée de bronze à l’Euro U18 2017. « Ses efforts payent, indique Xavier Noguera. Par sa qualité de jeu, elle a gagné la confiance de l’équipe pro et va gagner en temps de jeu. Elle a aujourd’hui toutes les cartes en main pour se faire plaisir à un bon niveau. »

Page publiée le 24 janvier 2019 - vérifiée le 24 janvier 2019