Vous êtes ici

Rencontres de la laïcité

Le sociologue Michel Wieviorka sera l'invité d'honneur de la semaine

Pour la troisième année consécutive, le Conseil départemental organise du 9 au 15 décembre 2018 les Rencontres de la laïcité, qui durant une semaine proposent diverses manifestations autour des valeurs de la République et du principe de laïcité.

Temps fort de l'événement, la soirée-débat accueillera le sociologue Michel Wieviorka, lundi 10 décembre à l'Hôtel du Département. Après Pierre Rosanvallon en 2017 et Gilles Kepel en 2016, Michel Wieviorka sera l'invité d'honneur de cette manifestation et interviendra sur le thème "les populismes : des menaces pour la laïcité, la démocratie et la République".

Elle sera par ailleurs retransmise en direct sur le site haute-garonne.fr ainsi que dans plusieurs cinémas du département.

Michel Wieviorka est directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales et président du directoire de la Fondation de la Maison des Sciences de l'Homme (FMSH). Il a été directeur du Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS, EHESS-CNRS) entre 1993 et 2009.

Les Rencontres de la laïcité s'inscrivent dans la volonté du Conseil départemental de promouvoir les valeurs de la République sur l'ensemble du territoire et auprès de différents publics : les collégiens, les agents départementaux, les collectivités, les associations et le grand public.
Depuis 2017, le Département a mis en place à cette fin un programme d'actions intitulé "Les Chemins de la République".

"Avec les Rencontres de la laïcité, le Département a créé un rendez-vous annuel incontournable qui permet de créer le débat avec les Haut-Garonnais sur les sujets liés aux valeurs républicaines.
Je me réjouis d'accueillir à cette occasion l'intellectuel Michel Wieviorka, qui sera l'invité de la grande soirée-débat et interviendra sur la montée des populismes. En tant qu'élus de la République, cette problématique nous interpelle au quotidien et nous pousse à agir pour renouer une relation de confiance avec les citoyennes et ré-enchanter la démocratie" souligne Georges Méric.

Page publiée le 26 septembre 2018 - vérifiée le 26 septembre 2018