Vous êtes ici

Réorganisation de l'action sociale départementale

Une nouvelle organisation pour une action sociale départementale plus efficiente

CP - Maison des solidarités

Mercredi 24 janvier, les élus départementaux ont adopté la restructuration de l'action sociale départementale sur le territoire.
Ce travail de réorganisation a été engagé depuis septembre 2016, afin de garantir des services de proximité mieux adaptés aux besoins des Haut-Garonnais.

En Haute-Garonne, l'action sociale est mise en œuvre dans près de 90 points d'accueil maillant l'ensemble du territoire. Ces lieux sont regroupés en 23 Maisons des Solidarités (MDS). Au total, plus de 2400 professionnels s'engagent au quotidien pour répondre aux besoins d'accompagnement des personnes en situation de fragilité.

Le découpage territorial des MDS, qui s'est constitué au gré des évolutions urbaines et démographiques, mérite aujourd'hui une restructuration, afin de s'adapter aux nouvelles dynamiques territoriales et à l'évolution des bassins de vie haut-garonnais.
Cela permettra de mieux répondre aux demandes des bénéficiaires, de gagner en réactivité et en efficacité.

Cette nouvelle organisation territoriale répond à 4 objectifs majeurs :
 
- Améliorer le service rendu à l'usager, en confortant la qualité de l'accueil social, en rendant l'usager acteur de son projet et en renforçant le maillage territorial pour une plus grande proximité d'accès aux services.
- Favoriser la transversalité des différentes missions services départementaux, afin de proposer une approche globale des problématiques des usagers. Par ailleurs, il est nécessaire de développer les collaborations avec les partenaires extérieurs, agissant dans le secteur social, afin d'aiguiller les usagers le plus en amont possible.
- Développer l'autonomie des services sur le terrain pour améliorer la réactivité de la réponse départementale et permettre une meilleure capacité d'innovation et d'expérimentation.
- Garantir l'équité de la réponse départementale par des services de direction qui exercent une mission de pilotage départemental et assurent une mise en adéquation des ressources avec les besoins des différents territoires.

Le projet d'évolution des services sociaux départementaux a été mené en concertation avec les professionnels concernés, les partenaires de l'institution, les organisations représentatives du personnel et les usagers.

Il en ressort une proposition de réorganisation axée sur 5 Directions Territoriales des Solidarités (DTS), qui correspondent aux 4 PETR (Pôle d'équilibre territorial et rural) et à la Ville de Toulouse :
 
- DTS Comminges-Pyrénées correspondant au PETR éponyme qui regroupera 10 sites d'accueil et dont le siège sera à la Maison des solidarités de Saint-Gaudens ;

- DTS Lauragais correspondant au PETR additionné du SICOVAL et de l'est de la Métropole qui regroupera 11 sites d'accueil et dont le siège sera à la Maison des solidarités de Castanet ;

- DTS Sud Toulousain correspondant au PETR additionné du Muretain et du sud-ouest de la Métropole qui regroupera 17 sites d'accueil et dont le siège sera à la Maison des solidarités de Muret ;

- DTS Nord Toulousain correspondant au PETR additionné de la Save-au-Touch et du nord-ouest de la Métropole qui regroupera 19 sites d'accueil et dont le siège sera à la Maison des solidarités de Colomiers ;
 
- DTS Toulouse correspondant à la ville de Toulouse qui regroupera 25 sites d'accueil et dont le siège sera à la future Maison des solidarités de Borderouge qui ouvrira ses portes le 3 avril 2018.

L'ensemble des politiques sociales doit être appréhendé de manière transversale et articulé dans ses différents échelons. Ainsi, le pilotage des politiques sociales s'effectue au siège du Département, tandis que ces 5 Directions (échelon territorial) auront pour fonction d'animer et d'accompagner les Maison des Solidarités (échelon de proximité) dans la mise en œuvre de leurs missions avec un renforcement du conseil technique sur l'ensemble des politiques publiques de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale, de l'autonomie, de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) et de l'enfance.

Par ailleurs, le nombre de MDS sur le territoire a été augmenté en passant de 23 à 30, afin de permettre aux habitants un accès facilité aux services médico-sociaux départementaux.
Cette nouvelle organisation sera déployée progressivement dès le début 2018. 

"Malgré ses atouts, son dynamisme et son attractivité, le département de la Haute-Garonne n'échappe pas aux métamorphoses de notre société et au creusement des inégalités économiques et territoriales. Dans ce contexte, il est nécessaire de renforcer la cohésion sociale au service de l'humain. Ce projet de nouvelle organisation territoriale de l'action sociale départementale doit ainsi être un levier pour répondre au mieux aux besoins des habitants en fonction des territoires où ils vivent" déclare Georges Méric.

Contacts presse

Service de presse
1, boulevard de la Marquette
31090 Toulouse cedex 9

cecile.van-de-kreeke@cd31.fr
tél. 05 34 33 33 72 / 06 24 66 05 30
 
aurelie.chidlovsky@cd31.fr
tél. 05 34 33 30 65 / 07 86 50 88 94
 
coralie.bombail@cd31.fr
tél. 05 34 33 30 32 / 06 74 93 45 44

Page publiée le 24 janvier 2018 - vérifiée le 24 janvier 2018