Vous êtes ici

Routes : nouveau plan d’investissements pour 2016-2021

Douze opérations d’envergure programmées pendant la période

Le Conseil départemental a lancé en 2016 un nouveau plan d’investissements pour les routes départementales qui prévoit 44 millions d'euros d’ici 2021, dont 11,2 millions d'euros en 2017.

Ce plan, qui va permettre de programmer les grands projets d’infrastructure routière durant les dix prochaines années, vise à améliorer le maillage routier du territoire, aménager les liaisons routières principales et répondre aux nouveaux besoins de déplacement des Hauts-Garonnais. Douze opérations sur le département, hors métropole.

 

Douze opérations d’envergure ont été retenues dans le plan pluriannuel d’investissement 2016-2021 :

  • 4 opérations de sécurité concernant des ponts dégradés et des passages à niveau dangereux 
    • RD 125 : reconstruction du pont de Lapadé à Luchon : 3 millions d'euros
    • RD 3 : suppression du passage à niveau 19 à Muret : 4,5 millions d'euros
    • RD 46 : déviation des ponts de Ravi à Luchon : 5 millions d'euros
    • RD 79 : suppression du passage à niveau 196 à Escalquens : 2 millions d'euros
  • 4 opérations déclarées d’utilité publique dont la réalisation peut démarrer à court terme 
    •  RD 630 : déviation de Bessières : 12 millions d'euros
    • RD 37 : déviation de St Lys : 12 millions d'euros
    • RD 74 : amélioration des accès au collège du Vernet : 1 million d'euros
    • RD 916 : amélioration du fonctionnement des carrefours à Labège : 1 million d'euros
  • 4 opérations à programmer pour une réalisation à moyen terme 
    • RD 622 : déviation de Revel : 20 millions d'euros
    • RD 117 : déviation de Mane : 7 millions d'euros
    • RD 905 : fin de la déviation de Miramont-de-Comminges : 2 millions d'euros
    • RD 916 : prolongement vers Escalquens jusqu’à Belberaud : 15 millions d'euros

 

Les quatre grands projets qui avaient été engagés par le Département sur le territoire de la métropole toulousaine, ont été transférés le 1er janvier 2017 à Toulouse Métropole, en application de la loi NOTRe :

  • la voie du canal Saint-Martory
  • la déviation de Seilh et d’Aussonne, RD 902
  • le barreau RD 963 à Cornebarrieu
  • le pont sur la Garonne à Saint-Jory, RD 929

 

En 2017, 65,22 millions d'euros vont être alloués à la voirie départementale, en hausse de 7,4 %, dont :

  • 37,7 millions d'euros consacrés à la modernisation du réseau (aménagement de carrefours et mises au gabarit),  renforcement des chaussées et des ouvrages d’art et la réalisation de pistes cyclables.  
  • 16,7 millions d'euros seront versés aux communes pour soutenir l’entretien et la modernisation du réseau communal, dans le cadre du Pool routier.

 

En 2017, 6,7 millions d'euros seront également consacrés au Contrat de Plan-Etat-Région 2015-2020 (sur une participation totale du Conseil départemental de 41,068 millions d'euros), qui vont soutenir la poursuite des travaux de la déviation de Saint-Béat, la mise  à 2x3 voies du périphérique Sud de Toulouse (section Lespinet-Rangueil) et la réalisation de murs antibruit et l’achèvement des travaux de l’échangeur de Borderouge à Toulouse. 

 

Visualiser sur le plan

 

En vidéo

Page publiée le 24 janvier 2017 - vérifiée le 24 janvier 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne