Vous êtes ici

Social : le dispositif Télégestion solidarité 31 se dématérialise

Création d'un extranet accessible directement aux bénéficiaires et à leur famille pour gérer les dossiers personnels en temps réel

Les élus départementaux, réunis en session mardi 28 mars, ont décidé de poursuivre la modernisation de l’outil de Télégestion solidarité 31. La nouvelle plateforme de dématérialisation des procédures va simplifier les modes de gestion des dossiers.

Le dispositif Télégestion solidarité 31 est une plateforme informatique de partage d’informations entre le Conseil départemental et les services d’aide au maintien à domicile des prestataires de l’APA (aide personnalisée à l’autonomie) et de la PCH (prestation compensatoire du handicap).

Mise en place dès 2013 par le Département, cette plateforme permet une dématérialisation des procédures, une simplification des modes de gestion et une optimisation des coûts pour la collectivité. En effet, la facturation établie sur les heures réellement effectuées permet de réaliser une économie de 2 millions d'euros par an.

Les élus départementaux, réunis en session mardi 28 mars, ont décidé de poursuivre la  modernisation de l’outil de Télégestion solidarité 31 et de lancer un appel d’offres pour développer de nouvelles fonctionnalités. L’évolution de ce dispositif devra permettre d’améliorer la communication entre tous les acteurs concernés et de mieux s’adapter aux  besoins des usagers.

La mise en place d’un extranet accessible directement aux bénéficiaires et à leur famille pour disposer des informations en temps réel, est notamment l’une des orientations étudiée.

« Au regard du vieillissement de la population, qui nous impose de relever de nouveaux défis dans un contexte budgétaire contraint, la plateforme de Télégestion solidarité 31 est un outil performant de simplification administrative à la fois pour nos services et pour les usagers » déclare Georges Méric. « La prévention de la perte d’autonomie et le maintien à domicile sont des priorités de nos politiques envers les personnes âgées et les personnes handicapées, auxquelles le Département consacre 343 millions d'euros en 2017 » précise Georges Méric.

 

 

 

 

 

Page publiée le 28 mars 2017 - vérifiée le 28 mars 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne