Vous êtes ici

Social : signature d’une convention avec Toulouse Métropole

Le département signe une convention avec Toulouse Métropole pour coordonner les politiques sociales sur la métropole

Cette nouvelle collaboration vise à améliorer la vie quotidienne des habitants en facilitant les circuits d’orientation et de prise en charge des publics. L'objectif est de favoriser l’accès aux droits : logement, insertion, santé, mobilité...

Dans le cadre de la loi NOTRe, le Conseil départemental a transféré à Toulouse Métropole, le 1er janvier 2017, trois compétences en lien avec la politique de la Ville, que sont le Fond de Solidarité Logement (FSL), le Fond d’Aide aux Jeunes (FAJ) et la prévention spécialisée.

Le Conseil départemental, qui reste chef de file de l’action sociale sur le département, a souhaité que ce transfert se réalise dans la continuité d’un service public efficace et de qualité pour les Haut-Garonnais.

C’est pourquoi, une convention sera signée avec Toulouse Métropole afin de  coordonner les politiques sociales des deux collectivités  et accompagner au mieux les publics.   

Cette nouvelle collaboration vise à améliorer la vie quotidienne des habitants en facilitant les circuits d’orientation et de prise en charge des publics et en favorisant l’accès aux droits sociaux dans les différents domaines du logement, de l’insertion, de la santé ou encore de la mobilité.

Les échanges renforcés entre les services des deux collectivités permettront d’optimiser le suivi opérationnel et d’apporter des réponses plus adaptées aux publics concernés.

«  Les solidarités et l’accompagnement des habitants du département dans leurs parcours de vie restent le socle d’actions du Conseil départemental qui y consacre 50 % de son budget. 

Les transferts de compétences imposés par la loi NOTRe ne doivent pas se faire au détriment des citoyens. C’est pourquoi, cette collaboration renforcée avec Toulouse Métropole  permettra de garantir à tous les Haut-Garonnais et aux habitants de la métropole la même qualité de service public en matière de social » a précisé Georges Méric. 

Page publiée le 26 juin 2017 - vérifiée le 26 juin 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne