Vous êtes ici

Tisséo : réaction de Georges Méric sur le financement des transports

Les propositions du Département pour le développement des transports publics de l'agglomération toulousaine ont été entendues

Les propositions du Conseil départemental pour accélérer le développement du réseau de transports publics de l’agglomération ont été entendues. Georges Méric, Président du Conseil départemental est satisfait.

Station métro Toulouse Borderouge

Suite aux déclarations du président du SMTC-Tisséo et du président de Toulouse Métropole sur la stratégie de financement des transports à l'horizon 2030, le président du Conseil départemental Georges Méric s'est dit « satisfait que les propositions faites par le Conseil départemental pour débloquer et accélérer le développement du réseau des transports publics de l'agglomération toulousaine aient été entendues. »

« Les éléments essentiels dans les propositions du Conseil départemental, notamment la réalisation de la troisième ligne de métro en un seul dossier composé d'une ligne reliant la gare de Colomiers à Labège-La Cadène et du prolongement de la ligne B réduit à deux stations assurant l'interconnexion à l'INPT sans rupture de charge, doivent maintenant faire l'objet d'études techniques approfondies pour être mis en oeuvre dans les meilleurs délais et pouvoir aboutir sur un compromis dans l'intérêt de tous les habitants de la Haute-Garonne. Le Plan de Déplacements Urbains doit porter un développement équilibré des transports publics en permettant une desserte efficace de tous les territoires, au-delà du centre de l’agglomération », a t'il conclu.

Télécharger la proposition du Conseil départemental (en PDF 41 Ko)

 

Page publiée le 26 juillet 2016 - vérifiée le 10 août 2016

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne