Vous êtes ici

Toulouse 7 : visite cantonale de Georges Méric

Vendredi 24 novembre, le président du Conseil départemental est allé à la rencontre des acteurs locaux du canton de Toulouse 7.

Accompagné des conseillers départementaux Camille Pouponneau et Arnaud Simion, Georges Méric a parcouru le canton de Toulouse 7 pour une journée riche en rencontres.

Ils ont été accueillis en début de matinée au collège du Bois de la Barthe à Pibrac par la principale Karine Tortorici, son adjointe ainsi que les agents du département. Ces derniers ont tenu à faire part au président de la « bonne ambiance » qui règne au sein d’une « équipe soudée ».

Pour cet établissement, qui scolarise 516 élèves, 2018 va être une année importante avec le démarrage, en avril, d’une réhabilitation complète afin de lui permettre de répondre aux dernières normes. Ce chantier de 18 mois nécessite la construction d’un collège provisoire sur un terrain situé à proximité. Le déménagement est prévu pour les vacances de printemps 2018. « Vous pourrez compter sur ma présence à l’inauguration, à la rentrée 2019 », a promis Georges Méric.

La visite du canton s’est poursuivie à Brax, avec un premier arrêt à la Braxéenne. Cette micro-brasserie, fondée en 2014 par Eric Bille, ancien consultant chez Airbus, fabrique 14 bières artisanales de haute fermentation sans filtrage ni pasteurisation et utilise des produits bio issus d’une agriculture locale. L’ouverture d’un nouveau local d’ici la fin de l’année lui permettra de franchir un cap important, en passant d’une production de 8000 litres à 35 000 voire 40 000 litres. La Braxéenne organise par ailleurs des stages pour permettre à ceux qui le souhaitent d’apprendre à fabriquer de la bière de A à Z. « Nous avons appris beaucoup de choses au cours de cette visite, a souligné Georges Méric. J’ai apprécié votre passion, on sent que c’est toute votre vie. »

L’après-midi a démarré par une visite des locaux de la délégation haut-garonnaise de l’Association des Paralysés de France (APF), à Toulouse. L’occasion pour son directeur Pascal Vincens de rappeler les différentes missions de l’APF : défendre les droits des personnes en situation de handicap, les aider à être le plus autonome possible dans leur vie quotidienne, les sortir de l’isolement en organisant notamment divers ateliers et activités. Il a par ailleurs évoqué le projet de création de jardins partagés destinés à créer du lien avec les habitants du quartier et les sensibiliser au handicap.

Georges Méric s’est ensuite rendu sur le chantier du nouveau bâtiment des Archives départementales, chemin des Capelles à Toulouse. Eric Farcy, Directeur adjoint à la Direction de l’Architecture et Anne Goulet, Directrice des Archives départementales, lui ont présenté les plans et la maquette de ce bâtiment de conservation performant de 3000 m2, sur deux niveaux, qui permettra la création de 30 kilomètres linéaires de rayonnage et des conditions de conservation. Les travaux démarreront en 2019 pour une livraison prévue fin 2020.

La visite s’est poursuivie à Colomiers, en compagnie de Karine Traval-Michelet, maire de la ville, avec une première halte à la Mijoteuse. Ce nouveau tiers lieu, ouvert début 2017, regroupe un incubateur, un espace de co-working ainsi qu’un lieu d’échange et d’information sur l’entreprenariat dans l’économie sociale et solidaire (ESS). Plusieurs associations et entreprises de l’ESS ont présenté leurs projets au président du Conseil départemental : potager communautaire intergénérationnel, prévention santé pour les seniors ou encore réemploi et réutilisation des déchets ménagers… « La deuxième vie est dans l’air du temps et c’est aussi une nécessité », a commenté Georges Méric. « Nous favorisons l’émergence de ces projets avec la volonté que ces entreprises puissent à terme s’épanouir à Colomiers et y créer de l’emploi », a indiqué Karine Traval-Michelet.

Le président du Conseil départemental s’est ensuite rendu dans les locaux du Conservatoire. Il a été accueilli par son directeur Marc Jamond. Occupant une place importante dans le projet culturel de la ville, le Conservatoire accueille plus de 1000 élèves et leur permet de s’épanouir dans diverses pratiques artistiques : musique, danse, théâtre, arts plastiques. Le nouveau projet de l’établissement privilégie et intensifie l’enseignement en collectif, la mise en œuvre de parcours artistiques élargis, la transversalité entre les pratiques et les disciplines.

En clôture de cette visite cantonale, le président du Conseil départemental a visité le chantier de l’école Lamartine, un établissement construit dans les années 70 qui fait aujourd’hui l’objet d’importants travaux de restructuration et d’extension, soutenus par le Conseil départemental. « Ce partenariat avec le Conseil départemental est précieux pour nous car il nous permet d’aller au bout de notre projet de rénovation du patrimoine scolaire », a souligné Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers.

A l’issue de ces visites à Pibrac, Brax et Colomiers, Georges Méric a rencontré à chaque fois le maire et les membres du Conseil municipal de ces communes. L’occasion de leur présenter les grands axes de la politique du département ainsi que la nouvelle mouture des contrats de territoire, mais aussi de réaffirmer l’engagement du  Conseil départemental auprès de toutes les communes du département. « Je connais les difficultés des mairies des petites et moyennes communes et le dévouement de leurs élus, a souligné Georges Méric. Nous sommes à vos côtés, pour travailler main dans la main, pour le bien commun et le développement de notre territoire. »

Page publiée le 30 novembre 2017 - vérifiée le 24 novembre 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne