Vous êtes ici

Tournefeuille : visite de George Méric

Mardi 29 mai, Georges Méric président du Conseil départemental est allé à la rencontre des habitants et des acteurs locaux du canton de Tournefeuille, accompagné des conseillers départementaux Dominique Fouchier et Isabelle Rolland.

Le canton de Tournefeuille regroupe trois communes (Tournefeuille, Cugnaux et Villeneuve-Tolosane) et 53 261 habitants. Cette nouvelle journée de rencontres a commencé au collège Jacqueline Auriol, à Villeneuve-Tolosane. L’établissement, qui scolarise actuellement 668 élèves, devrait en accueillir 828 à la rentrée 2025. Les élus départementaux sont allés à la rencontre des onze agents travaillant au quotidien dans le collège : « Vous êtes l’image du département, a expliqué Georges Méric, l’image d’un département moderne et innovant au service des Haut-Garonnais-e-s. Vous appartenez au service public, que l’on doit défendre car c’est un pilier de la République ». Il a salué l’efficience de la coordination entre l’Éducation nationale et l’institution et a félicité les agents pour « le travail accompli ici, avec notamment 25 classes qui participent au Parcours laïque et citoyen ». L’équipe sur place a exprimé son contentement de travailler « dans une bonne ambiance générale, dans des locaux propres et bien entretenus » et a partagé avec les élus départementaux des besoins en terme de matériel à acquérir au restaurant scolaire pour améliorer le confort des élèves fréquentant le site et celui des agents.

C’est ensuite l’entreprise de parfums et cosmétiques Berdoues, à Cugnaux que Georges Méric et les élus départementaux ont eu l’occasion de visiter. Crée en 1902, cette entreprise familiale, gérée aujourd’hui par Sophie Berdoues-Coudouy, présidente du groupe et petite fille du créateur, annonce pour 2018 un chiffre d’affaires de 14,6 millions d’euros et un effectif d’une centaine de salariés. Le groupe prévoit par ailleurs d’augmenter son activité de 10%, de multiplier le nombre de points de vente en France et à l’étranger et d’enrichir plusieurs de ses gammes de produits.

 

« Nous avons sanctuarisé le budget dédié à la culture »

La visite qui a suivi la pause méridienne a amené Georges Méric et les conseillers départementaux à l’Usine, à Tournefeuille. Ce haut lieu de la culture locale, collectif de compagnies et de structures professionnelles qui mettent en œuvre des spectacles d’arts de la rue, est soutenu par le Conseil départemental via une subvention de 67 000 euros. Les élus ont notamment pu rencontrer la compagnie La Machine qui installera ses structures mobiles monumentales en novembre 2018 à Montaudran. « L’une de nos priorité est de permettre l’émancipation de chacun : nous sommes d’ailleurs l’un des rares départements à avoir sanctuarisé le budget culture. Nous l’avons par ailleurs augmenté en 2017 et nous continuons dans cette voie en 2018 », a expliqué Georges Méric.

Sylvie Raffier, directrice de la crèche Graine de lutin, à Tournefeuille a ensuite accueilli le président et les élus départementaux afin de leur faire visiter l’établissement d’un potentiel d’accueil de 55 places. Ouverte depuis 1994, cette crèche a migré dans les locaux actuels à l’été 2014. Au premier étage un Relai assistantes maternelles (RAM) offre aux professionnelles et aux enfants gardés, des temps de collectivité au sein de la structure.

 

« Etre solidaire c’est l’ADN du département »

Dans l’après-midi Georges Méric et les conseillers départementaux du canton de Tournefeuille ont réuni les conseils municipaux des trois communes du canton pour échanger. Georges Méric a accueillis les élus avec un discours sur le positionnement et les objectifs de l’institution départementale : « Nous sommes passés d’une politique de guichet à une politique de concertation. Le département affirme sa volonté d’augmenter l’investissement et d’avancer selon quatre axes : faire vivre la République et ses valeurs, préserver notre biosphère, être solidaire et favoriser toutes les réussites par l’accomplissement de chacun. Le Conseil départemental est un partenaire essentiel de dialogue avec la métropole : nous nous dirigeons aujourd’hui vers une coopération affirmée. »

 

Les associations au rendez-vous

Pour clôturer cette journée sur le canton de Tournefeuille, la visite s’est poursuivie au Phare pour une rencontre avec les associations du canton. Le public -nombreux- a eu l’occasion d’interroger George Méric et les élus départementaux sur divers sujets : les routes départementales, les subventions aux clubs de sports du territoire, le soutien apporté aux associations culturelles, etc. Les personnes présentes ont ensuite pu partager le verre de l’amitié tout en discutant des problématiques rencontrées par le tissu associatif local.

Page publiée le 08 juin 2018 - vérifiée le 08 juin 2018