Vous êtes ici

Une nouvelle sectorisation des collèges pour la rentrée 2019

Mercredi 30 janvier, les élus départementaux réunis en session, ont adopté la nouvelle sectorisation des collèges haut-garonnais afin de l’adapter à l’évolution des effectifs et d’assurer l’accueil des élèves dans les meilleures conditions à la rentrée 2019. Ils ont voté à cette occasion la nouvelle sectorisation du quartier de Bellefontaine pour la poursuite de la mise en œuvre du plan d’amélioration de la mixité sociale.

Ces modifications des secteurs ont été réalisées sur la base d’une concertation citoyenne menée durant 10 mois entre le printemps 2018 et début 2019. 89 rencontres ont associé l’ensemble des parties prenantes : élus, Inspection académique, parents et associations de parents d’élèves, chefs d’établissements des écoles et des collèges, les enseignants et les représentants des organisations syndicales.

Les modifications de secteurs ont préalablement reçu un avis favorable du Conseil départemental de l’éducation nationale qui s’est tenu le 15 janvier 2019.

Les nouvelles sectorisations ont pour objectifs de répondre à plusieurs enjeux : équilibrer les effectifs des collèges en conservant des établissements "à taille humaine" ; prendre en compte l’augmentation de la population du secteur ; rechercher un bon niveau de mixité sociale dans les établissements ; intégrer les notions de proximité géographique et de déplacements doux et favoriser le lien école-collège.

Les mesures votées vont ainsi permettre de répondre à la saturation de certains établissements dans le secteur nord de l’agglomération toulousaine (collèges Les Violettes à Aucamville et Jacques Mauré à Castelginest) ainsi que dans le sud ouest de l’agglomération (collèges Pablo Picasso à Frouzins, Jacqueline Auriol à Villeneuve-Tolosane, Pierre Labitrie et Léonard de Vinci à Tournefeuille).

Dans le centre-ville de Toulouse, ces mesures vont permettre de délester le collège des Ponts-Jumeaux mais aussi d’adapter les capacités d’accueil des collèges Michelet, Emile Zola et Jean-Pierre Vernant.

La nouvelle sectorisation va permettre de définir les établissements de rattachement des élèves du quartier de Bellefontaine, dans le cadre du plan d’amélioration de la mixité sociale dans les collèges. En effet, le collège de Bellefontaine va être reconstruit dans le quartier de Guilhermy, secteur socialement plus mixte, à l’horizon 2022.
Dès la rentrée 2019, les élèves des écoles Victor Hugo, Georges Bastide, Paul Dottin et Tibaous entrant en 6ème seront affectés dans 6 collèges de l’agglomération toulousaine : Emile Zola, Michelet, Jean-Pierre Vernant, Pierre Labitrie à Toulouse, Jules Verne à Plaisance-du-Touch et Montesquieu à Cugnaux. Près de 180 élèves seront concernés.

Enfin, à Saint-Gaudens, les effectifs des deux collèges, Leclerc et Didier Daurat, vont être rééquilibrés, afin de pallier la baisse d’effectifs du collège Leclerc qui a entrainé la fermeture de plusieurs divisions en 2017 et 2018.

> Télécharger le détail des modifications de secteur

" La Haute-Garonne est l’un des départements les plus attractifs. Nous attendons d’ici 2025, près de 9 000 collégiens supplémentaires sur le territoire. C’est la raison pour laquelle nous avons engagé un ambitieux programme d’investissements qui prévoit la construction et la réhabilitation de 16 nouveaux collèges et l’extension de 3 établissements existants d’ici 2024 pour un budget de 265 millions d’euros. En parallèle, les modifications de sectorisation sont nécessaires afin d’adapter les secteurs des collèges à l’évolution des différents bassins de vie ainsi qu’aux objectifs de mixité sociale fixés par le Département pour favoriser la réussite scolaire de tous les collégiens " souligne Georges Méric.

Page publiée le 30 janvier 2019 - vérifiée le 30 janvier 2019