Vous êtes ici

Villemur-sur-Tarn : à la rencontre des élus et des forces vives des territoires

19 décembre 2017 - Communauté de communes de Val’Aïgo

Georges Méric et les élus du département se sont rendus mardi 19 décembre à Villemur-sur-Tarn dans le cadre des rencontres avec les forces vives du département. Une centaine de personnes étaient présentes à la salle des greniers du Roy, pour prendre la mesure de l’action du Conseil départemental et échanger avec les élus.

Le président du Conseil départemental, Georges Méric, était accompagné de plusieurs élus qui ont été sollicités sur trois thématiques spécifiques : Ghislaine Cabessut pour l’aménagement du territoire, Sébastien Vincini pour le numérique et Jean-Michel Fabre pour la transition écologique. Étaient également présents Jean-Luc Raysséguier, le conseiller départemental du canton de Villemur-sur-Tarn avec Ghislaine Cabessut, ainsi que bien entendu Jean-Marc Dumoulin, le président de la communauté de communes de Val’Aïgo.

« Ce soir, ici dans les greniers du Roy, nous allons parler de République et de solidarité territoriale » annonce Georges Méric sous les voûtes en brique de l’illustre salle. Une proposition chaleureusement saluée par Jean-Marc Dumoulin : « Notre territoire mérite une attention particulière, et on sait que la réactivité du Conseil départemental est primordiale pour sa survie. Nous avons besoin de lui pour faire l’interface avec l’État, pour ne pas jouer au pot de terre contre le pot de fer ».

Un territoire en besoin de solidarité

« Nous sommes une collectivité de solidarité territoriale, nous sommes là pour répondre aux besoins des territoires pour aider à leur développement, affirme Ghislaine Cabessut. C’est à cela que servent depuis 2016 les contrats de territoire, qui permettent de co-construite les projets avec les communes ». Et dès l’an prochain, pour encore plus d’efficacité et de réactivité, l’accès à ces contrats sera simplifié. Une autre nouveauté sera également mise en place, la carte blanche. « Avec ce dispositif, on va pouvoir élargir notre champ d’action et soutenir des projets pas forcément proposés par des communes mais porteurs de développement et d’emploi in situ, précise Georges Méric. Nous voulons mettre l’emploi au cœur de nos territoires ». Une affirmation qui a ravit Jérôme Maran, président du refuge des tortues à Bessières, et dont le projet ayant un impact sur le tourisme et sur l’emploi va pouvoir être accompagné par le Conseil départemental.

Le numérique, un besoin vital pour les entreprises

« Aujourd’hui, on ne peut rien faire sans une infrastructure internet puissante ! » clame un chef d’entreprise dans la salle. « C’est un sujet majeur, confirme Sébastien Vincini. C’est une véritable révolution qui touche tous les pans de la société, tout notre environnement personnel. L’État et le marché n’ayant pas pris le problème à bras le corps, c’est un défi majeur à relever pour le département ». Via le syndicat mixte Haute-Garonne Numérique, le Conseil départemental a donc lancé un grand plan de 500 M€ pour amener la fibre à tous les territoires d’ici à 2023. C’est un enjeu de taille, pour le télétravail et l’accès au très haut débit aux entreprises notamment. Les zones d’activité feront d’ailleurs partie des zones prioritaires, où la fibre arrivera en premier.

Transition écologique : une nécessité pour demain

« Après concertation avec les élus et acteurs locaux pour savoir ce que nous pourrions faire au niveau de l’environnement, il est apparu que localement, il y avait plein d’initiatives et d’idées mais qu’il y avait un souci de cohérence, explique Jean-Michel Fabre. À partir de là nous avons bâti notre plan sur l’environnement, 41 actions concrètes à réaliser sur 4 ans, avec un budget de 150 M€ ». Depuis, le Conseil départemental s’engage à la transition écologique, en commençant de la meilleure des manières : en montrant l’exemple. Et ce plan permettra également, entre autres, de protéger les espaces naturels ou favoriser les déplacements propres, deux besoins urgents pour notre environnement.

En conclusion, et comme à son habitude, Georges Méric a salué le travail des élus départementaux avant de finir par une citation, empruntée cette fois-ci à Lénine : « Là où il y a une volonté, il y a un chemin ».

(Photos, A. Mirebeau)


Chiffres clés

11,2 M€ du Département investis en 2016 pour soutenir la communauté de communes

  • 5 848 590 € pour la solidarité départementale
  • 409 025 € pour l’enfance et la jeunesse
  • 443 674 € pour l’éducation
  • 121 167 € pour le logement
  • 3 275 670 € pour le développement des territoires
  • 276 404 € pour le tourisme, le sport et la culture
  • 296 987 € pour la protection de l’environnement
  • 523 429 € pour la sécurité

Page publiée le 20 décembre 2017 - vérifiée le 20 décembre 2017

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne