Vous êtes ici

Zoom sur la situation hydrologique en Haute-Garonne

Le Comité de l'eau s'est réuni le 2 avril

Le préfet de la Haute-Garonne a réuni début avril le premier comité de l’eau de l’année, dans l’optique de dresser un bilan de la saison 2018, de faire le point sur la situation hydrologique en cette fin de période hivernale et d'anticiper la situation estivale.

Pour rappel, l’année 2018 a été marquée par une pluviométrie, un enneigement hivernal et printanier importants. Au 1er juin, tous les barrages étaient pleins. La recharge des nappes phréatiques a été exceptionnelle. Cette situation favorable s’est maintenue en juillet avec une entrée en étiage tardive (septembre-octobre). Sur la Garonne par exemple, le soutien d’étiage n'a débuté que le 20 septembre et a mobilisé environ 8Mm3 sur les 59Mm3 disponibles (13,5%).

Le point sur l'hiver passé

L’hiver 2018-2019 est en revanche très différent. La pluviométrie est actuellement déficitaire et le niveau d’enneigement reste bas. Pour Toulouse, c’est le mois de mars le plus sec depuis 1961.

Actuellement, les réserves sont pleines mais l'absence de recharge hivernale efficace et les prévisions météorologiques (tendance chaude et sèche sur les 3 mois à venir), laissent présager un risque d'étiage 2019 précoce et sévère.

Les précipitations des prochains mois seront donc déterminantes. A noter que le prochain comité eau est prévu en mai.

Page publiée le 11 avril 2019 - vérifiée le 11 avril 2019