Vous êtes ici

CULTURE DES IMMIGRATIONS ET DES OUTRE-MER : DE LA MÉMOIRE AU PATRIMOINE COMMUNS

La reconnaissance du patrimoine culturel et artistique de l’immigration et des outre-mer ainsi que sa place dans le patrimoine national est un combat ancien. Pourtant, aborder les contributions et apports de l’immigration au patrimoine national, n’est pas évident. En France, l’invention du patrimoine et de la nation, sont intimement liés. En matière de politique culturelle, mais pas seulement, le patrimoine est le droit commun par excellence. La question est politique, notamment pour les héritiers directs, revendiquant cette place dans le patrimoine national, car c’est bien du rapport à la société française et à sa mémoire collective, dont il est question, et à la place que l’on y occupe. Pour tous et toutes, quelques soient nos lignées personnelles le patrimoine s’affirme comme le récit de l’identité française contemporaine.

Voir plus sur le site de takticollectif

Page publiée le 04 juin 2018