DOSSIER

COVID-19 : informations et recommandations Publié le
Date de publication
31 mars 2021

En raison de la pandémie de COVID-19, retrouvez ici toutes les informations sur le territoire haut-garonnais.
En raison de la pandémie de COVID-19, retrouvez ici toutes les informations sur le territoire haut-garonnais. (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Les services du Département fonctionnent normalement. Cependant, dans le contexte sanitaire actuel, privilégiez les démarches en ligne. À l'Hôtel du Département, le port du masque est exigé.

Corps


Retrouvez sur cette page et les pages liées toutes les informations sur le sujet dans votre département et selon votre situation.

Les réponses du Conseil départemental pour faire face à la crise

Le Département a mis en place un Plan d'urgences sociales de 70 millions d'euros pour venir en aide aux populations fragilisées par la crise. Un premier volet a été adopté dès le mois d'avril dernier, un second vient d'être lancé avec de nouvelles mesures. 

En bref

Les mesures renforcées sont en vigueur sur l'ensemble du territoire métropolitain depuis le samedi 3 avril et pour une durée de 4 semaines. Elles prévoient entre autres :

  • les sorties sont autorisées dans un rayon de 10km autour de son domicile sur présentation d’un justificatif de domicile ou de l’attestation de déplacement ;
  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux ou professionnel (sur présentation de l’attestation) ;
  • un couvre-feu en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain 
  • aucun déplacement inter-régional n'est autorisé après le lundi 5 avril, sauf motif impérieux, incluant les motifs familiaux pour, par exemple, accompagner un enfant chez un parent ;
  • la possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers.

En avril 2021, du fait des mesures gouvernementales, le Conseil départemental s'adapte. Ainsi, les services du Département fonctionnent uniquement sur rendez-vous durant le confinement, à l’exception des Transports scolaires qui vous accueillent sans rendez-vous à l’Hôtel du Département, à Toulouse, où les gestes barrières sont renforcés. Privilégiez les démarches en ligne !

    Dans le contexte sanitaire actuel, privilégiez les démarches en ligne. À l'Hôtel du Département, le port du masque est exigé.

    Par ailleurs,

    Gestes barrières au COVID-19 à l'Hôtel du Département
    Préparez votre visite au Conseil départemental

    Situation sanitaire

    "Dans un contexte d’explosion de l’épidémie de la Covid-19, le président de la République a annoncé ce soir la généralisation des restrictions mises en place dans les départements en zone d'alerte sur l’ensemble du territoire, ainsi que la fermeture des écoles élémentaires pour 3 semaines et pour 4 semaines concernant les établissements scolaires du second degré, avec deux semaine de cours à distance et deux semaines de vacances.

    Je prends acte de ces mesures qui sont nécessaires pour freiner en urgence l’épidémie. Les établissements scolaires sont des lieux de contaminations avérés. Je regrette néamoins cette prise de décision tardive, après des mois de tergiversations qui ont rendu l’épidémie hors de contrôle.

    La pandémie a tué en France plus de 95 000 personnes et a engendré beaucoup de souffrances sociales, économiques et psychologiques. Aujourd’hui, il est temps de prendre des décisions à la hauteur de l’épidémie.

    Comme nous l’avons fait lors du premier confinement, le Conseil départemental, qui est compétent pour les collèges, se mobilisera pleinement pour accompagner les familles de collégiens concernés par ces nouvelles mesures.

    Le Département fournira des tablettes numériques aux élèves de familles défavorisées ne disposant pas des outils nécessaires pour garantir la continuité pédagogique, en lien avec les chefs d’établissement.

    Le Conseil départemental renouvellera également les Bons solidaires destinés aux familles qui bénéficient d’une aide à la restauration scolaire durant les deux semaines de fermeture exceptionnelle des collèges. Cela représente près de 22 000 élèves haut-garonnais et un budget de 435 000 €.

    Après l’échec des masques, l’échec des tests et de la stratégie d’isolement, il est impératif d’accélérer la vaccination, seule porte de sortie de cette épidémie.

    En janvier, avec le président de l’AMF 31 Jacques Oberti, j’ai saisi le Préfet de Région pour lui faire part de l’entière mobilisation du Conseil départemental et des élus locaux pour déployer un maillage plus complet des centres de vaccination. Je regrette qu’aucune suite n’ait été donnée à cette proposition.

    Nous pouvons dans les prochaines semaines mettre en place 4 vaccinodromes supplémentaires dans le département. Il ne manque aujourd’hui que les doses et nous renouvelons notre demande auprès des pouvoirs publics en ce sens, afin d’ouvrir ces centres dans les meilleurs délais.

    L’équipe mobile de vaccination mise en place par le Département est à pied d’œuvre et interviendra à partir du 2 avril dans les Résidences autonomie du territoire. Le Service départemental d’Incendie et de Secours 31, financé à 65% par le Conseil départemental, est également pleinement mobilisé dans la campagne de vaccination, au plus près des habitants."

    Le président de la République a annoncé ce soir un reconfinement de la population pour une durée minimale de 4 semaines. Face à l’évolution alarmante de l’épidémie, la priorité absolue est de protéger la santé du plus grand nombre avec des mesures fortes et sans ambiguïtés.


    Je regrette les tergiversations du gouvernement ces dernières semaines et les décisions prises au compte-goutte, qui nous ont fait perdre un temps précieux contre la maladie. Nous faisons face à un virus très contagieux et très pathogène, pour lequel il n’existe pas encore de vaccin, ni de traitement. Il est donc impératif de briser les chaines de transmission de la Covid-19.


    En parallèle, nous devons être prêts à faire face au tsunami social et la casse économique qui vont frapper le pays et le territoire haut-garonnais et dont nous constatons déjà les effets.


    Les services du Conseil départemental restent pleinement mobilisés pour répondre à la forte demande sociale : les 30 Maisons des solidarités continuent à assumer leur activité de proximité au bénéfice de nos concitoyens les plus fragiles.


    Alors que nous attendons près de 40 000 allocataires du RSA d’ici la fin de l’année, soit une hausse de 10% par rapport à l’an dernier, la collectivité a augmenté son budget alloué au RSA de 30 M€. Il s’élèvera à environ 240 M€ en 2020, au lieu des 211 M€ prévus au budget initial.

    Afin de soutenir les plus précaires, le Département a décidé de pérenniser le dispositif des bons solidaires, créé en avril dernier, destinés aux achats alimentaires et d’hygiène de première nécessité. Plus de 38 000 foyers en ont déjà bénéficié.

    Par ailleurs, les fonds exceptionnels de soutien aux personnes ayant subi des pertes de revenus, aux mondes associatif, culturel et touristique, instaurés par le Département au début de la crise sanitaire, sont prorogés jusqu’à nouvel ordre pour soutenir les acteurs du territoire dans cette période très difficile.

    Les citoyens font preuve chaque jour d’une résilience à toute épreuve et d’un grand sens des responsabilités face aux mesures sanitaires restrictives mais malheureusement nécessaires. Nous devons poursuivre nos efforts pour lutter efficacement contre l’épidémie et accompagner les personnes vulnérables, qui subissent de plein fouet les effets dévastateurs de cette crise.

    Georges Méric
    Georges Méric, Président du Conseil départemental (Crédits : Aurélien Ferreira)

    Rappel des mesures de prévention

    Adoptez les gestes pour vous protéger et protéger les autres :

    • Se laver très régulièrement les mains
    • Tousser ou éternuer dans son coude
    • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
    • Si vous êtes malade : portez un masque chirurgical jetable

    Un numéro vert répond à vos questions 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000 (appel gratuit)

    Vous avez d'autres questions sur le Coronavirus ?

    L'eau peut être consommée

    Face à l’épidémie de Coronavirus (COVID-19), Réseau31 rappelle à ses usagers que l’eau distribuée au robinet peut être consommée sans crainte. Les autorités sanitaires précisent qu’à ce jour, il n’a pas été rapporté de contamination par l’eau. Cette maladie est à transmission respiratoire. En tout état de cause, les filières de traitement des usines de production d’eau potable associent plusieurs étapes de traitement de l’eau : le prétraitement, la clarification, la filtration et la double désinfection à l’ozone et au chlore. Les équipes de Réseau31  les équipes sont organisées et mobilisées sur le terrain, 24h/24 et 7j/7.

    En savoir +

     

     

    Éducation, jeunesses

    Solidarités

    Transports

    Cultures

    Merci à vous qui, durant le confinement lié à la crise du COVID-19, êtes restés actifs afin que les services essentiels soient assurés, étiez en première ligne face à l’épidémie, à vous qui vous êtes engagés pour les autres.

    Agissons ensemble pour une société plus solidaire.

    Georges Méric, Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne