DOSSIER

Rentrée scolaire : quoi de neuf pour nos 67 000 collégiens ? Publié le
Date de publication
30 août 2021

67 000 collégiens s’apprêtent à retourner sur les bancs de l’école
67 000 collégiens s’apprêtent à retourner sur les bancs de l’école (Crédits : Aurélien Ferreira)
Chapeau

Le Département assure la gestion et l’entretien des collèges publics de la Haute-Garonne. Alors que l’éducation est l’une des priorités de la majorité départementale, de nombreuses actions sont mises en place pour offrir aux 67 000 collégiens qui s’apprêtent à retourner sur les bancs de l’école les meilleures conditions d’apprentissage possibles.

Corps

« La réussite éducative de tous les enfants est pour nous un enjeu majeur. Cette année encore, nous mettons tout en œuvre pour offrir un accueil optimal et les meilleures conditions d'apprentissage à tous les collégiens. En complément de nos engagements forts pour la construction, l'entretien et la réhabilitation des établissements, nous poursuivrons nos politiques volontaristes pour accompagner chaque élève sur le chemin de l'épanouissement personnel en développant nos actions de transmission des valeurs républicaines. Nous souhaitons donc à toutes et tous les collégiens une bonne rentrée en Haute-Garonne. »

Vincent Gibert, Vice-président en charge de l’Éducation, Vie associative et Valeurs de la République

Protéger la santé des collégiens face à la crise de la Covid-19

Encourager et faciliter la vaccination des collégiens à partir de 12 ans

Depuis le début de la campagne de vaccination, le Conseil départemental est fortement mobilisé auprès des services de l’État pour accélérer la vaccination du plus grand nombre. Les élèves de 12 ans et + des collèges publics et privés, qui souhaiteront se faire vacciner, pourront se rendre dans un centre de vaccination à proximité de leur établissement dans le cadre d’une sortie scolaire encadrée par un enseignant. Pour les collèges au-delà de 3 km, des équipes mobiles détachées des centres de vaccination procèderont à la vaccination directement dans les établissements, en fonction des besoins identifiés par l’Inspection académique en lien avec les chefs d’établissement. Le Conseil départemental, pour sa part, mettra en place deux équipes mobiles rattachées à ses Centres de vaccination de Montastruc-la-Conseillère et Villefranche-de-Lauragais. Les services du Conseil départemental assureront la mise en place et la logistique des centres de vaccinations éphémères dans les collèges publics concernés.

Des masques gratuits pour tous les collégiens

Les mesures gouvernementales rendent le port du masque toujours obligatoire pour les collégiens dans les espaces clos (en extérieur, les règles pour le port du masque en population générale s’appliquent). Conscient que l’achat de masques représente un budget conséquent pour les familles, le Conseil départemental procèdera, à la rentrée de septembre 2021, à une nouvelle distribution de deux masques en tissu gratuits, fabriqués par l’entreprise toulousaine AERTEC, à l’ensemble des élèves des collèges publics et privés du département. Cela représente 140 000 masques pour 67 000 collégiens en Haute-Garonne. Il s’agit de la cinquième distribution de masques dans les collèges depuis la rentrée de septembre 2020, ce qui représente plus de 580 000 masques.

🔎 Le saviez-vous ?

La fréquentation sur les ENT (Espace numérique de travail) a plus que doublé depuis avril 2020 : + 10% du côté des parents et près des 100% auprès des élèves et enseignants. Consultable sur tous les écrans – tablettes, smartphones, ordinateurs – le projet eCollège31 compte plus de 2 millions de visites mensuelles (2,9 millions en mars 2021) et se classe parmi les Espaces numériques de travail les plus consultés en France. Par ailleurs, pendant les périodes de scolarité à distance, le Conseil départemental a prêté plus de 600 tablettes aux élèves ne disposant pas des outils numériques adaptés à la poursuite pédagogique à domicile.

Des collèges proches et à taille humaine : investir pour l’avenir

Pour faire face à la pression démographique qui prévoit l’arrivée de 1 000 élèves supplémentaires chaque année et ainsi atteindre 66 000 collégiens dans le secteur public en 2030, le Département a engagé un plan d’investissements ambitieux qui prévoit la construction et la rénovation de 27 établissements d’ici 2027 sur le territoire pour un budget de 350 millions d’euros. 

🔎 Calendrier des nouveaux collèges

→ 2022 : ouverture de 5 collèges à Beauzelle, Cintegabelle, Seysses, et Toulouse Saint-Simon et Guilhermy, et réhabilitation de Rosa Parks à Toulouse.

→ D'ICI 2027 :

  • Extension de 2 collèges à Toulouse : PontsJumeaux et George Sand.
  • Ouverture de 4 collèges à Toulouse Paléficat – Grand Selve, Toulouse Malepère – Montaudran, Saint-Martin-du-Touch et Castelnau d’Estrétefonds.
  • Ouverture d’un collège à Balma et un à Muret.
  • 11 nouveaux collèges seront implantés dans tout le département et deux reconstructions à Aspet et Villemur-sur-Tarn.

Les mesures sanitaires toujours en vigueur dans les établissements et les transports scolaires

En application du protocole de sécurité sanitaire communiqué par l’Éducation nationale, le Conseil départemental prévoit :
→ Pour la restauration scolaire : les plages horaires et le nombre de services seront adaptés, sous la responsabilité du chef d’établissement, de manière à limiter les flux et le brassage des élèves.
→ Pour les locaux des collèges : les agents du Conseil départemental procèdent à la désinfection et à l’aération régulière des classes et des locaux.
→ La circulation des élèves est organisée par le chef d’établissement dans l’objectif de limiter les déplacements dans le collège. La distanciation physique d’1 mètre s’applique dans les espaces clos, lorsqu’elle est matériellement possible. Le Département préconise le principe d’une salle par classe, les enseignants devant se déplacer et non les élèves.
→ Pour les transports scolaires : le port du masque est obligatoire dans les bus scolaires et les véhicules sont désinfectés avant et après chaque trajet. À la rentrée 2021, la totalité des circuits seront en service pour l’ensemble des élèves transportés du premier degré au secondaire.

L'inclusion des élèves en situation de handicap

→ Création des Pôles inclusifs d’accompagnement spécialisés, mis en place par l’État à la rentrée 2019, dans l’objectif de proposer un accompagnement mutualisé des moyens pour une meilleure prise en compte des besoins des élèves et des établissements.

→ 5 nouvelles unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) destinées à l’accueil en milieu ordinaire d’enfants en situation de handicap ouvriront  dans les collèges Nelson Mandela à Noé,
Daniel Sorano à Pins-Justaret, Bellevue, Nicolas Vauquelin et Rosa Parks à Toulouse. Le Conseil départemental accompagne ces ouvertures en adaptant les locaux aux besoins spécifiques des élèves et en attribuant du matériel numérique. Ces ouvertures porteront à 75 le nombre de collèges publics du département accueillant des ULIS.

Labélisation « Internat du XXIème siècle »

Lancé en octobre 2020, ce nouveau label a pour objectif de revitaliser les internats, afin de favoriser la réussite scolaire des élèves et de créer les conditions d’une attractivité plus forte pour les familles. Le Département soutient les collèges de Saint-Gaudens et de Boulogne-sur-Gesse dans leur candidature de labélisation en engageai des travaux de rénovation des locaux et réaménagements.

Garantir la mixité sociale

Depuis 2017, le Département a lancé un plan unique en France pour améliorer la mixité sociale dans les collèges haut-garonnais, en collaboration avec le rectorat de l’académie de Toulouse. L’objectif ? Donner à tous les élèves les mêmes chances de réussite. Ce plan a permis à près de 1 140 élèves, issus de familles et de quartiers en difficulté, d’accéder à des collèges plus favorisés. Deux nouveaux collèges seront construits dans le cadre de ce plan : un situé dans le quartier Saint-Simon et un autre à Guilhermy qui ouvriront tous deux en septembre 2022.

🔎 Les chiffres

→ 5 collèges toulousains d'ores-et-déjà classés Réseau d'éducation prioritaire (REP+)
→ 56 M€ de budget pour le plan départemental de mixité sociale dans les collèges
→ 11 établissements accueilleront les élèves des collèges Raymond Badiou et Bellefontaine (qui ferment progressivement), une décision prise après une concertation entre le Département, l'Éducation nationale, la communauté éducative et les parents d'élèves des quartiers concernés. Ces élèves seront accompagnés dans cette transition avec l'aide du Conseil départemental via la mise en place de navettes gratuites pour un aller-retour quotidien, et d'actions de médiation pour assurer leur intégration.
→ 4 élèves sur 5, issus du programme de mixité, ont choisi d'entrer au lycée du secteur rattaché au collège d'accueil plutôt que le lycée du secteur historique

Maintenir le pouvoir d’achat des familles

L'aide à la restauration scolaire pour 21 200 collégiens

Sur les 67 000 collégiens du département, 60 500 sont demi-pensionnaires (soit 90 %) et près de 21 200 bénéficient de l’aide à la restauration scolaire du Département (soit 35 % des demi-pensionnaires) ;
près de 8 300 bénéficient de la gratuité totale et environ 12 900 bénéficient d’une gratuité à 50 %. Cette aide représente un budget de 6,2 M€ pour le Conseil départemental. En avril 2020, lors de la fermeture des collèges et de leur service de restauration, le Conseil départemental a substitué cette aide financière par des bons solidaires, à hauteur de 30 € pour les élèves bénéficiant d’une aide à 50 % et de 60 € pour ceux bénéficiant d’une gratuité. Cela a représenté un budget de 3 M€.

Les transports scolaires gratuits avec la Région Occitanie

Le Conseil départemental finance intégralement 25 millions de déplacements scolaires par an, pour un budget de 48,4 M€ en 2021. Ainsi, 73 209 élèves sont transportés, de la maternelle à la terminale, faisant de la Haute-Garonne le premier département sur le nombre d’élèves subventionnés. Cette aide permet à chaque famille haut-garonnaise d’économiser 648 € par enfant transporté.
→ un transport adapté pour les personnes en situation de handicap : 1 502 élèves et étudiants seront transportés gratuitement en septembre 2021 par 160 transporteurs
→ 18 lignes scolaires circuleront à partir de septembre 2021, dont 2 nouvelles lignes pour les élèves affectés dans de nouveaux collèges dans le cadre de la mixité sociale

🔎 Un dictionnaire bi-média pour les 6èmes

 

Le Conseil départemental offre chaque année un dictionnaire à tous les élèves entrant en classe de 6ème. Près de 17 500 dictionnaires encyclopédiques vont être distribués cette année. Depuis la rentrée scolaire 2018, le Conseil départemental distribue une édition bi-média du dictionnaire Le Robert Collège (dictionnaire papier et en ligne). La version en ligne est accessible sur l’espace numérique de travail eCollège31 :

Éveiller la conscience citoyenne…

La politique éducative du Département se traduit en actes par le déploiement du Parcours laïque et citoyen dans les collèges qui permet aux élèves, en lien avec l’Éducation nationale, de participer à des actions proposées par des acteurs du territoire autour du thème de la défense des valeurs de la République. Il sera étendu aux classes de CM2 dès cette rentrée, puis à terme, aux CM1. Lancés l’année dernier, les « ateliers du midi » seront reconduits cette année afin de proposer des animations lors des pauses-déjeuner. Aussi, afin d’aider les collégiens les plus en difficulté, le Département va mettre en place un dispositif de mentorat étudiant dès cette rentrée.

Le Parcours laïque et citoyen

Depuis 2016, le Conseil départemental déploie le Parcours laïque et citoyen dans les 118 collèges publics et privés du département, en partenariat avec l’Éducation nationale et les acteurs associatifs du territoire. À partir de la rentrée 2021, le dispositif sera étendu pour la première fois aux 16 600 élèves de CM2 scolarisés dans les 660 écoles publiques et privées sous contrat de la Haute-Garonne. Ce parcours propose aux enseignants un catalogue d’actions portées par des associations du territoire en lien avec les valeurs républicaines et le principe de laïcité. Pour l’année scolaire 2020-2021, 171 acteurs (associations, organismes, services du Conseil départemental…) proposent 271 actions, à destination de plus de 1 900 classes. Le Département consacre chaque année un budget de 900 000 € à la mise en œuvre du Parcours laïque et citoyen. Depuis 2016, près de 220 000 collégiens ont bénéficié de ce dispositif unique en France.

Les ateliers du midi

Ces ateliers, proposés par les établissements et soutenus financièrement par le Département, visent à maintenir, voire améliorer le climat scolaire, répondre à la demande d’activité des élèves sur la pause méridienne et prévenir les incivilités. Ils encouragent la réalisation d’actions citoyennes, culturelles, ludiques ou sportives favorisant le vivre ensemble, la mixité et l’émulation, quels que soient le genre, l’âge et la classe des élèves. Les animations sélectionnées sont libres d’accès pour les élèves et gratuites. L’aide attribuée par le Département peut s’élever à 1 000 € pour une animation hebdomadaire et jusqu’à 8 000 € pour plusieurs animations par semaine. Au cours de l’année scolaire 2020-2021, 15 collèges ont bénéficié d’une subvention (d’un montant global de 34 500 €) pour mettre en place 41 ateliers, sous des formes très variées : jeux de société, escape game, théâtre, musique, sport, expériences scientifiques, etc…

Un engagement pour les collèges sans racisme

Le label européen "École sans racisme" s'est développé en Haute-Garonne depuis la signature d'une charte commune le 21 mars 2019, invitant les 97 collèges publics du département à s'engager dans cette labélisation. Le collège Grand Selve de Grenade a obtenu ce label en 2018 et le collège François Mitterrand à Caraman en juin 2021.

L'égalité Femmes/Hommes

Dans le cadre du Parcours laïque et citoyen, une quarantaine d’associations propose des interventions sur le thème de l’égalité filles-garçons et la lutte contre les stéréotypes de genre. Lors de l’année scolaire 2020-2021, 19 actions étaient en lien direct avec la thématique de l’égalité filles-garçons, auxquelles 114 classes ont participé. Cette année, le Conseil départemental s’est engagé dans une démarche de réflexion et d’expérimentations dans 2 établissements (Antonin Perbosc à Auterive et Voltaire à Colomiers), accompagné d’un bureau d’étude, afin de faire évoluer les prochains programmes de construction des collèges.

… et artistique

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne, en partenariat avec l’Éducation nationale, propose 8 parcours d’éducation artistique et culturelle (dont 2 nouveaux) dans les collèges pour éveiller la sensibilité des jeunes, favoriser la pratique artistique et généraliser l’accès au spectacle  :
→ « Collège au cinéma » : en partenariat avec l’Éducation nationale, la DRAC Occitanie, Cinéfol 31, l’association La Trame et les salles de cinéma partenaires, ce dispositif propose 3 projections par an aux collégiens. La programmation privilégie la découverte d’un cinéma varié et ouvert, allant des films patrimoine au cinéma contemporain, traversant les genres et les territoires, en langue originale sous-titrée pour les films étrangers. Un accompagnement pédagogique en classe, sous forme de rencontres ou d’ateliers de pratique animés par des professionnels du cinéma, est proposé par Cinéfol 31 et La Trame.
→ « Pop’Culture : le pouvoir des Super héros » : proposé par l’association Science Animation, ce programme s’appuie sur des œuvres de culture populaire, pour éveiller les collégiens à la démarche scientifique, à la créativité, à l’esprit critique et à une démarche projet. Les élèves sont invités à imaginer un (e) super-héros/héroïne capable de répondre à un enjeu environnemental, en se basant sur des connaissances
scientifiques pour donner forme à ce personnage.
→ « Éloquence au collège »,
→ « Parole en je(u) »,
→ « Prix collégien 31 de la bande dessinée »,
→ « Danse au Collège »,
→ « Orchestre de Chambre de Toulouse »,
→ « Jazz au Collège ».

En 2020-2021, 11 117 collégiens ont participé à un parcours ou une action d’éducation artistique et culturelle menés par le Département.

Engagé pour le bien-être et la santé des collégiens

Le Département a adopté en 2020 un « plan pour la qualité alimentaire » dans les restaurants scolaires des collèges. Il prévoit notamment de fixer à 50 % le nombre de produits de qualité dont au moins 20 % de bio d’ici 2022 sur le volume total des denrées achetées. Des repas végétariens seront également proposés une fois par semaine. La lutte contre le gaspillage alimentaire et la valorisation des biodéchets est également un des défis majeurs de ce plan.

MIAM31 et Agrilocal31 : deux dispositifs pour l'insertion de produits locaux dans les cantines

Lancé à l'initiative du Conseil départemental, Miam31 vise à proposer de façon régulière des produits locaux de qualité dans les menus des 86 collèges disposant d'une cuisine autonome, grâce aux achats réalisés auprès des producteurs haut-garonnais. Depuis 2016, le Département a développé la plateforme gratuite Agrilocal31, qui permet la mise en relation directe entre établissements et producteurs. En 2019, une trentaine de collèges a utilisé Agrilocal31. Entre 2018 et 2019, le nombre de commandes enregistrées sur la plateforme a pratiquement doublé, passant de 327 à 585 commandes annuelles.

Sensibilisation au gaspillage alimentaire et au tri des biodéchets

Depuis décembre 2017, la collectivité organise, via un marché de prestations, la collecte et le traitement des biodéchets des collèges publics. En 2020, près de 50 collèges bénéficiaient de cette prestation. Au titre de l'année 2019 (dernière année de référence de fonctionnement à 100% avant Covid), 500 tonnes de biodéchets ont ainsi été collectés. Outre le bénéfice environnemental, cette action revêt un intérêt pédagogique important auprès des collégiens. Par ailleurs, le syndicat mixte Haute-Garonne Environnement met à disposition des établissements qui le souhaitent le kit d'animation "Arrêtons d'alimenter le gaspillage alimentaire".

Des collèges plus "verts"

Depuis 4 ans, le Conseil départemental anticipe la future réglementation environnementale pour les collèges qui sera en vigueur à partir de 2022. Ainsi, l'ensemble des collèges réhabilités ou construits par le Département sont des établissements à énergie positive (BEPOS). Par ailleurs, la collectivité oeuvre pour une très faible empreinte carbone des bâtiments, dans le chois de ses modes de construction notamment. Le Département privilégie les matériaux bio-sourcés : le bois, les briques de terre fabriqués sur site, la laine de bois, la paille... Les espaces extérieurs sont pensés dans l'objectif de préserver la biodiversité environnante de l'établissement. Depuis 4 ans, un paysagiste travaille sur les nouveaux projets de collège (construction ou réhabilitation) pour la végétalisation des cours de récréation et des parvis, sur le modèle des "cours oasis", testées en région parisienne depuis 2017.