L’agriculture en Haute-Garonne

La carte de la qualité

Dans un contexte réglementaire européen, national et régional en mutation, la politique agricole du Conseil départemental se veut volontariste, pour s’adapter au mieux aux besoins des agriculteurs et des partenaires du monde agricole. Près de deux millions d’aides sont ainsi allouées chaque année, sans compter l’activité de conseil réalisée par le réseau des 26 techniciens agricoles.

 

Agriculture arrosage

Cinq grandes orientations ont été adoptées et constituent les axes forts de la politique agricole du Conseil départemental :

  1. Accompagner les agriculteurs par un réseau de conseillers agro-environnement et de techniciens spécialisés
  2. Maintenir un tissu d’agriculteurs sur l’ensemble du territoire, en favorisant en particulier l’installation
  3. Valoriser les produits agricoles locaux et améliorer la connaissance du monde agricole par la population locale
  4. Encourager une agriculture plus respectueuse de l’environnement via l’agroécologie
  5. Favoriser l’adaptabilité des exploitations agricoles, face aux défis énergétiques, au changement climatique et aux risques sanitaires

Conseillers agricoles

26 conseillers agro-environnement de proximité travaillent en réseau et effectuent une animation territoriale sur 4 secteurs agricoles. Ces techniciens sont spécialisés en lien avec les productions très variées du territoire (ovins, bovins, viticulture, arboriculture…).

Soutien à l'installation

La Surface Agricole Utile (SAU) a diminué de 4 % entre 2000 et 2010 sur l'ensemble du département où un quart des exploitations a disparu.

De plus 2/3 des chefs d’exploitation ont plus de 50 ans et le revenu agricole moyen est inférieur à la moyenne nationale, ces constats ont poussé le Conseil départemental à développer des actions pour favoriser l'aide aux exploitants, en protégeant le foncier agricole et en favorisant les installations dans toute leur diversité. La durabilité des exploitations agricoles et le soutien aux territoires les plus fragiles sont également pris en compte.

Valoriser les productions agricoles 

La valorisation des productions agricoles passe par un partenariat avec les filières de qualité comme les vins de Fronton, l’agneau des Pyrénées et l’ail violet de Cadours ainsi que par un accompagnement sur la recherche de débouchés locaux comme MIAM 31.

Elle s'accompagne du soutien aux initiatives des acteurs économiques ainsi aue par une aide apportée aux financements et à l’organisation de manifestations agricoles.

Agroécologie 

Le Conseil départemental accompagne le développement de l’agriculture biologique. Cette initiative est complétée par des actions en faveur de la préservation des sols, du développement de l’agroforesterie, de la biodiversité et de la protection de l’eau contre les pollutions.

Adaptabilité des exploitations 

C'est une priorité sanitaire, afin de prévenir les crises. Elle s'accompagne d'un encouragement à mieux contrôler les fournitures des exploitations agricoles (alimentation du bétail, eau, engrais, énergies), mais également en anticipant les changements climatiques et leurs conséquences économiques sur les exploittaions.

Ail violet de Cadours

Liens utiles

Page publiée le 25 juillet 2016 - vérifiée le 25 juillet 2016

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne