Santé publique

Le Laboratoire départemental 31 Eau - Vétérinaire - Air

L’exigence d’un bon niveau de santé publique passe par le respect des normes en matière d’hygiène et d’environnement. Le laboratoire départemental 31 Eau - Vétérinaire - Air a pour mission de prévenir toute atteinte à la santé publique dans les domaines de l’eau, l’air, l’hygiène alimentaire et la santé animale et végétale.

Chercheur santé

Le laboratoire départemental 31 Eau - Vétérinaire - Air est une plate-forme technique d’analyse et de conseil en santé publique. Il regroupe le laboratoire de l’eau, le laboratoire vétérinaire et des services d’expertises et d’assistances techniques. Au service des collectivités, des ministères et agences de l’Etat, des entreprises, des professionnels et des consommateurs, le laboratoire départemental 31 réalise divers diagnostics, actions de prévention et de conseil pour l’hygiène et la sécurité alimentaire, la qualité de l’eau et de l’air, ainsi que des contrôles vétérinaires.

Services et expertises

  • contrôle de la qualité de l’eau : prélèvements et analyses de l’eau potable et de l’eau destinée à la consommation humaine (eaux des piscines et de baignade, eaux thermales ou en milieu hospitalier), des eaux usées et issues des rejets industriels ;
  • contrôle de l’eau des rivières : un réseau de six stations d’alerte assure une surveillance continue ;
  • l’assainissement : le laboratoire apporte son assistance technique aux stations d’épuration et conduit des opérations de valorisation des boues agricoles (plans d’épandage) ;
  • le contrôle de la qualité de l’air : une nouvelle réglementation prévoit pour les Etablissements Recevant du Public (ERP) de vérifier la qualité de l’air intérieur. Plusieurs échéances sont programmées : avant le 01/01/2018 pour les crèches, halte-garderies, écoles maternelles et primaires ; avant le 01/01/2020 pour les collèges, lycées et l’enseignement professionnel du second degré ; avant le 01/01/2023 pour les autres ERP.

Le Laboratoire 31 peut conseiller tous les établissements concernés dans leur démarche autour de cette réglementation et la mise en place d’actions correctives.

  • la sécurité alimentaire : contrôle de qualité au niveau sanitaire et nutritionnel, au service des professionnels, des collectivités et des consommateurs ;
  • la santé vétérinaire : expertise en santé animale, prévention des maladies par le dépistage et le contrôle du cheptel.

Page publiée le 25 juillet 2016 - vérifiée le 25 juillet 2016

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne