Les transports urbains

Des investissements pour la métropole toulousaine

Contribuer à améliorer les déplacements dans la métropole toulousaine, c’est le choix du Conseil départemental qui finance les équipements en métro, tramway et bus en site propre. L’objectif est de rendre plus attractif le réseau de transports urbains en privilégiant les meilleures connexions entre les différents modes de transports publics.

Métro toulousin

Un financement volontaire

Acteur de l’aménagement du territoire départemental, le Conseil départemental a fait le choix de financer à un niveau élevé les investissements pour les transports publics de la métropole toulousaine. Il a fait le choix d’aller au-delà de cette compétence, en finançant à un niveau élevé les investissements pour les transports publics de la métropole toulousaine. Dans ce but, il a signé une convention avec Tisséo-SMTC, l’autorité organisatrice des transports en commun de l’agglomération toulousaine et s’est engagé à financer les Plans de Déplacements Urbains (PDU) sur la période 2012 - 2020 qui concernent 118 communes de l’aire urbaine.

Priorité à l’intermodalité

Le Conseil départemental soutient les projets qui améliorent l’offre des transports urbains : il privilégie l’intermodalité, c’est à dire l’amélioration de la liaison entre plusieurs types de transports. Une meilleure connexion entre tramways, réseau métro-bus et bus en sites propres doit rendre le réseau de transports publics plus attractif et limiter la place de la voiture individuelle.

Projets et réalisations

  • le tramway : prolongement de la ligne 1 vers le futur parc des expositions d’Aussone-Beauzelle ; ligne Envol (desserte de l’aéroport depuis avril 2015)
  • le métro : le Conseil départemental a voté à l’unanimité en avril 2013, une première subvention de 40 millions d’euros pour le prolongement de la ligne B du métro de Ramonville à Labège. Il s’est engagé dans le financement de la 3ème ligne de métro et de l’interconnexion sans rupture de charge entre Ramonville et Labège Innopole.
  • les bus en site propre ou Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) : circulant sur des voies dédiées. Ces bus se caractérisent par des performances supérieures aux lignes classiques et comparables à celles d’un tramway (fréquence, amplitude horaire, régularité, temps de parcours, confort et accessibilité...). Le Conseil départemental s’est également engagé à financer le réseau Linéo à hauteur de 25%.

Page publiée le 25 juillet 2016 - vérifiée le 25 juillet 2016

J’ai mon mot à dire !

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.

Je me connecte

Mon Espace citoyen

Renforcez le dialogue avec le Conseil
départemental en créant votre espace personnel.

Je m’inscris

Restez informé

Recevez régulièrement nos informations et actualités par courriel. Abonnement et désabonnement en un clic.

Je m’abonne