Les concertations jeunesses/éducation

des collégiens dans l'enceinte de l'établissement.
Depuis 2017, la mixité sociale vise à lutter contre le déterminisme social en favorisant la réussite de tous. (Crédits : Alis Mirebeau)
Chapeau

Le Conseil départemental évolue en donnant la parole aux collégiens et à tous les jeunes Haut-Garonnais. L'objectif? Co-construire avec eux les politiques publiques de demain.

Corps
Text

Afin de faire face à la croissance démographique du territoire, le Conseil départemental a décidé de faire évoluer la sectorisation dans les collèges pour la rentrée 2019, afin d'équilibrer les effectifs des établissements et favoriser la mixité sociale.

10 mois de concertation et 89 rencontres avec l'ensemble des parties prenantes : élus, inspection académique, parents, associations de parents d'élèves ont permis d’aboutir à un plan d'amélioration de la mixité sociale dans les collèges. Ce dernier a été adopté par l'Assemblée départementale en janvier 2017. Au total 1 000 personnes ont été mobilisées : habitants, parents d'élèves, syndicats, élus, enseignants à travers 74 réunions.

Text

Depuis plus de 2 ans, le Conseil départemental répond aux attentes des jeunes grâce à une démarche de concertation innovante.

Entre janvier 2018 et janvier 2019, les élus et des agents du Conseil départemental ont rencontré, avec les partenaires de l'éducation, près de 2 000 jeunes âgés de 11 à 29 ans.

Aboutissement de cette démarche de concertation citoyenne, le 1er Forum des jeunesses haut-garonnaises, s'est déroulé en février 2019 afin de construire avec les jeunes le "Plan départemental par et pour les jeunesses 2019-2021" adopté en juin 2019.

Le plan départemental par et pour les jeunesses 2019-2021

Il prévoit notamment 3 actions innovantes dont la mise en œuvre associera les jeunes :

  • Initi'active Jeunesses, un fonds d'actions destiné à accompagner les jeunes porteurs individuels ou collectifs par de l'ingénierie : financements, conseils et/ou aide matérielle
    • Cette "bourse aux projets" sera effective en début d’année 2020.
  • Une application mobile, réalisée avec les jeunes et faisant office d'"espace de ressources virtuel", afin de faciliter l'accès aux informations et à l'expression : recherche de logement, d'emploi, stages, permis de conduire, lieux à l'écoute des jeunes, échanges de bonnes pratiques, dépôt de candidatures en ligne, information culturelle, sportive ou sociale, de proximité...
    • Le lancement est prévu en juin 2020 lors de la 2ème édition du Forum des jeunesses
  • EspacesPro Jeunes'31 : la création d'un réseau professionnel mobilisant les acteurs jeunesses partenaires du territoire.

Télécharger le document

Text

Depuis janvier 2017, le Conseil départemental a lancé, en collaboration avec le Rectorat de l’académie de Toulouse, un plan ambitieux d’amélioration de la mixité sociale dans les collèges haut-garonnais pour un budget de 56 millions d’euros. L’objectif ? Lutter contre le déterminisme social en favorisant la réussite de tous. Une large concertation citoyenne a été mise en place pour accompagner ce projet. 

Cet ambitieux projet porté conjointement par le Conseil départemental et l’Éducation nationale nécessite une mobilisation générale car il ne pourra fonctionner que si les solutions sont partagées. Il s’appuie donc sur le dialogue citoyen, clef de la réussite.

Les objectifs de cette concertation : écouter et entendre l’ensemble des acteurs avant que les décisions ne soient prises, mais aussi accompagner au plus près les familles et les collèges lors de la phase d’application.

Cette large concertation a commencé dès la rentrée 2016 auprès de la communauté éducative, les parents d’élèves, les associations et les habitants, pour faire émerger des propositions permettant de mettre en place un système de solutions partagé et toléré, via une démarche progressive, et avec une mise en œuvre pour les élèves de 6ème à la rentrée scolaire 2017.

En trois ans, cette concertation a réuni plus de 1 000 personnes – habitants, parents d’élèves, syndicats, élus, enseignants, principaux, directeurs d’écoles, associations – qui ont participé à plus de 80 réunions, dont 50 réunions publiques.

En chiffres

  • 2000 jeunes consultés
  • 1000 contributions
  • 31 rencontres
  • plus de 300 jeunes et 100 acteurs jeunesses présents au 1er forum des jeunesses haut-garonnaises