Partage facebook Partage whatsapp
Paramètrer les cookies Picto cookies
Partager sur les réseaux sociaux Picto réseaux sociaux
Remonter en haut de la page
ANNONCE

Un fonds d’urgence pour les communes touchées par les intempéries

Date de publication
Publié le 12 janvier 2022
Temps de lecture : 2 min
Miniature
Miniature fond d'urgence intempérie
© Aurélien Ferreira
Légende

Le président et les élus dans les communes de Saint-Béat et d’Eup,

Chapeau

Mardi 11 janvier, le président du Conseil départemental, Georges Méric, s’est rendu sur les communes de Saint-Béat et d’Eup, sévèrement touchées par les violentes précipitations qui se sont abattues sur la Haute-Garonne ces dernières 48 heures, afin de rencontrer les élus locaux.

Corps

Le président a été reçu par Anna Changeux, maire de Saint-Béat et Mathieu Pérémiquel, maire d’Eup, en présence de Martine Croquette, vice-présidente en charge des Mobilités, Infrastructures et Routes, de Sandrine Baylac, vice-présidente du SDIS 31, des conseillers départementaux du canton de Bagnères-de-Luchon, Roselyne Artigues et Patrice Rival, d'Alain Puenté, président de la Communauté de communes des Pyrénées haut-garonnaises et de Sébastien Vergé, directeur général du SDIS 31.

Georges Méric a notamment visité le collège de Saint-Béat qui a dû être évacué lundi 10 janvier en raison des inondations.

Le président du Conseil départemental a annoncé la création d’un fonds d’urgence d’un million d’euros à destination des communes pour faire face aux dégâts matériels prioritaires : nettoyage et rénovation des voiries communales et des équipements publics, mise en place de bâtiments provisoires pour répondre aux besoins de services publics, etc.

Il a ajouté qu'un plan de soutien serait voté en session les 8 et 9 mars prochains, en fonction du recensement effectué sur le terrain, afin d’aider les communes dans la réalisation des travaux de voirie et d’ouvrage d’art, de restauration des milieux naturels, de réparation des équipements publics, et afin de soutenir l’économie locale.
Le Conseil départemental pourra également mobiliser si nécessaire le dispositif des bons solidaires pour les personnes en grande difficulté.

Georges Méric a par la suite rencontré les agents départementaux du pôle routier de Salies-du-Salat, mobilisés pour sécuriser les routes départementales.
Depuis samedi 8 janvier, 400 agents du Conseil départemental ont procédé à plus de 135 interventions sur 109 communes de la Haute-Garonne. 58 routes départementales sont encore actuellement fermées à la circulation pour cause d'inondation et d'éboulement.
Le SDIS 31, a procédé pour sa part à 155 interventions d’urgence.

 

"Je tiens à remercier les agents départementaux et les sapeurs-pompiers du SDIS 31 pour leur engagement au service de la sécurité des Haut-Garonnaises et des Haut-Garonnais. Nos services sont à pied d'œuvre pour rétablir le réseau routier départemental dans les meilleurs délais. J'exprime tout mon soutien aux élus et aux habitants des territoires sinistrés. Le Département sera aux côtés des communes pour faire face aux dommages engendrés par ces intempéries"

a déclaré Georges Méric.