Concertation avec les Haut-Garonnais·es sur la société d’après

Protéger notre environnement

Dépôt des propositions terminé
du 13/05/2020 au 14/07/2020

Stop au plastique à usage unique et autres produits jetables

Par alaurence
Le 17/05/2020

Proposition initiale 17 mai 2020

Privilégier le tissu lavable et écologique pour particuliers et collectivités (masques, gants, mouchoirs, blouses,etc) afin d'éviter la pollution plastique.
Créer d'autres substituts au plastique.
Préserver notre faune et flore ainsi.

5 Commentaires

Par lolotte
Le 08/06/2020
Retour à la consigne des bocaux et bouteilles en verre. Tant pis pour Coca Cola et autres sodas néfastes pour la santé. C'est bien de refaire des bouteilles en verre avec du verre usagé mais cela pollue pas mal, alors que réutiliser le même contenant plusieurs fois...
Par tjean
Le 08/06/2020
Indiquer aux consommateurs la composition et l'origine des produits qu'ils veulent acheter et afficher un code couleur en fonction de la non-présence de matière synthétique polluante.
Par mmarine
Le 20/06/2020
La question des emballages est complexe : le plastique est bien souvent diabolisé, alors que le verre est considéré comme la meilleure alternative. Du point de vue du rejet de déchets c'est correct, mais pas au regard de l'empreinte carbone : une bouteille en verre va demander énormément d'énergie pour être produite puis recyclée. Les bio-plastiques, selon la méthode de fabrication (monoculture intensive parfois...) ne sont pas les plus respectueux de l'environnement et ne sont parfois pas recyclables. En réalité le contenant le plus facilement recyclable, léger et peu gourmand en énergie est la canette en aluminium, ça fait réfléchir !
Par golivier
Le 21/06/2020
Oui pour la consigne du verre, abandonnée à l'époque pour de mauvaises raisons
Par AVA
Le 21/06/2020
Etre exemplaire en Haute-Garonne : faire appel à nos ingénieurs et industriels et lancer un A.O. sur les emballages biodégradables ou mieux des solutions de conditionnement sans emballage.
Financer la recherche et le développement en local et appliquer une politique zéro déchet pour :
- l'administration publique et les services de la fonction publique
- les entreprises
- la grande distribution

Financer la recherche et le développement en local du recyclage sur le territoire : encourager les entreprises implantées sur le secteur toulousain à participer à cet effort de recherches. Objectif : ce qui est consommé ici en Haute-Garonne doit être valorisé, recyclé, transformé ici.

La prise de conscience collective ne peut pas être résolue par l'application de taxes, ni même pas la baisse ou la disparition des déchets.
Notre production de déchets reste à retraiter et à valoriser.
Or je pense qu'en Haute-Garonne, nous avons des talents et de belles entreprises qui pourraient être encouragées dans ces activités a haute valeur ajoutée.