Concertation avec les Haut-Garonnais·es sur la société d’après

Renforcer nos services publics

Dépôt des propositions terminé
du 13/05/2020 au 14/07/2020

Des bus et des trains partout, souvent, pas chers.

Par taudrey
Le 29/05/2020

Proposition initiale 29 mai 2020

Le retour de la voiture et des scooters depuis le déconfinement est un stress auditif fort, dont on apprécie fortement la portée.
Sans compter sur la pollution et l'émission de chaleur, surtout l'été, lorsque les clims fonctionnent à fond et ajouter encore un peu plus de chaleur à la ville.
Pour autant, s'il est facile de circuler en ville sans sa voiture individuelle (solutions alternatives à sur-développer bien sûr), il devient plus compliqué de s'en passer pour se déplacer efficacement au travers du territoire, que ce soit pour rendre le travail, ou les loisirs. Le covoiturage est une fausse solution, puisque, si elle vaut mieux qu'une voiture individuelle, elle n'est pas aussi efficace que les autres transports en communs.

La population n'abandonnera la voiture que lorsque le maillage, le prix, et la fréquence des transports en commun sera plus avantageux que de prendre sa voiture et de se fatiguer. Il est urgent de développer ces transports en commun efficaces, à minima à l'échelle du département, en particulier dans les zones où prendre sa voiture apparait comme la seule solution.

Le développement du tourisme local doit se faire par la possibilité, pour les populations des agglomérations, de migrer massivement le we ou pendant les vacances vers les lieux emblématiques de notre région. Le succès du Skirail est un exemple typique que, si les moyens mis en oeuvre sont efficaces, et les prix associés avantageux, les citoyens sont prêts à se passer de leur confort individuel pour aller profiter de la nature, et pratiquer des loisirs à proximité de leur domicile, ce qui réduit considérablement l'impact carbone des déplacements de chacun et favorise le tourisme dans ces régions. Ainsi, les trains doivent pouvoir accueillir plus d'équipement de sport (vélo, skis, sacs de randonnée,...) et plus de population (ski rail plein à craquer certains we...). Dans l'autre sens, les populations vivant dans des environnements plus reculées doivent pouvoir se rendre aisément dans les agglomérations où il est plus facile d'accéder à certains musées, spectacles, etc...

1 Commentaires

Par golivier
Le 21/06/2020
d'accord à 100%. voir ma proposition "Vrais trains de banlieux" dans "déplacements"